Header image for news printout

Mali / Processus de paix : Mission pour évaluer les avancées en termes de droits de l’homme

GENEVE / BAMAKO (17 février 2016) – L’Expert indépendant des Nations Unies sur la situation des droits de l’homme au Mali, Suliman Baldo, effectuera sa sixième visite officielle dans le pays du 21 février au 2 mars 2016. Cette visite permettra à l’expert d’évaluer l’évolution de la situation des droits de l’homme et la mise en œuvre de l’accord de paix et réconciliation.

« A la fin de ma précédente mission en octobre 2015, un optimisme prudent régnait quant à l’application de l’Accord pour la paix et la réconciliation », a noté l’expert. « Je voudrais passer en revue les progrès accomplis dans la mise en œuvre de cet accord et d’éventuelles avancées dans les conditions de vie de la population », a déclaré M. Baldo.

L’expert s’est dit persuadé que les développements qui ont eu lieu depuis sa dernière visite offraient de nouvelles perspectives. Il a noté que les pourparlers bilatéraux entre les responsables de la Coordination des mouvements de l’Azawad (CMA) et de la Platforme, qui se sont tenus à Anéfis en octobre 2015, ont débouché sur un pacte d’honneur et une série d’accords de réconciliation intra et intercommunautaire dans les régions de Gao, de Kidal et de Tombouctou. Il a aussi noté une amélioration des relations et un arrêt des combats entre ces deux groupes.

« Bien sûr, il reste beaucoup à faire pour assurer la mise en œuvre pleine et entière de l’accord et la restauration des services de base dans les régions septentrionales », a dit l’expert.

« La mise en place d’un processus crédible de justice transitionnel constitue une étape cruciale pour qu’une paix et une stabilité durables s’installent au Mali. Il est impératif de répondre au besoin et à l’exigence de justice, de réparations et de garanties de non-répétition des victimes. La nomination des membres de la Commission de Vérité, Justice et Réconciliation en octobre dernier constitue, à cet égard, un bon point de départ. »

Au cours de sa mission de dix jours, M. Baldo rencontrera les membres du Gouvernement malien, ainsi que des représentants d’ONG et d’associations de victimes. Il s’entretiendra également avec le corps diplomatique et l’équipe pays des Nations Unies au Mali.

A la fin de sa visite, M. Baldo partagera ses observations préliminaires, conclusions et recommandations avec les médias. L’expert indépendant présentera son rapport et les résultats de sa mission devant le Conseil des droits de l’homme, le 22 mars 2016.

M. Suliman Baldo (Soudan) a pris ses fonctions d’expert indépendant sur la situation des droits de l’homme au Mali le 1er août 2013. Le mandat d’expert indépendant a été renouvelé par le Conseil des droits de l’homme de l’ONU le 15 avril 2014 pour une période d’un an  en vue d’aider le Gouvernement malien dans ses actions de promotion et de protection des droits de l’homme et dans la mise en œuvre des recommandations formulées dans les résolutions du Conseil. M. Baldo a occupé des fonctions de Directeur pour l’Afrique à la International Centre for Transitional Justice basé à  New York et à la International Crisis Group. En 2011, il a été un des trois membres de la Commission international sur les violences post électorales en Côte d’Ivoire, mise sur pied par le Conseil des droits de l’homme de l’ONU.

Pour consulter les rapports récents de l’Expert Indépendant, prière de se rendre sur le lien suivant : http://ap.ohchr.org/documents/dpage_e.aspx?m=203

Les experts indépendants font partie de ce qui est désigné sous le nom des procédures spéciales du Conseil des droits de l’homme. Les procédures spéciales, l’organe le plus important d’experts indépendants du système des droits de l’homme de l’ONU, est le terme général appliqué aux mécanismes d’enquête et de suivi indépendants du Conseil qui s’adressent aux situations spécifiques des pays ou aux questions thématiques partout dans le monde. Les experts des procédures spéciales travaillent à titre bénévole; ils ne font pas partie du personnel de l’ONU et ils ne reçoivent pas de salaire pour leur travail. Ils sont indépendants des gouvernements et des organisations et ils exercent leurs fonctions à titre indépendant.

Droits de l’homme de l’ONU – Page d’accueil du Mali : http://www.ohchr.org/FR/Countries/AfricaRegion/Pages/MLIndex.aspx

Pour des  informations additionnelles et des demandes des media, bien vouloir contacter Brian Ruane (+41 22 928 9724 / bruane@ohchr.org)
A Bamako (pendant la visite): Guillaume Ngefa (+223 79879118 / ngefa@un.org)

Pour les demandes médias liés à d’autres experts indépendants de l’ONU:
Xabier Celaya - Service de presse (+ 41 22 917 9383 / xcelaya@ohchr.org)

Pour vos sites d’informations et les médias sociaux: des contenus multimédias et des messages clefs sur nos communiqués de presse sont disponibles sur les comptes officiels du Haut-Commissariat sur les médias sociaux. Merci de nous référencer en utilisant les pseudonymes suivants:
Twitter: @UNHumanRights
Facebook: unitednationshumanrights
Instagram: unitednationshumanrights
Google+: unitednationshumanrights
Youtube: unohchr