dcsimg


Header image for news printout

Haïti: un expert indépendant de l’ONU annonce une mission de suivi

GENEVE / PORT-AU-PRINCE (17 février 2016) - L’Expert indépendant sur la situation des droits de l’homme en Haïti, Gustavo Gallón, se rendra en Haïti du 22 février au 1er mars 2016 afin d’analyser la situation politique dans le pays et ses implications sur les droits humains.

« Je souhaite aussi obtenir des informations sur les autres sujets de préoccupation abordés dans mon dernier rapport* au Conseil des droits de l’homme, et notamment la question des conditions de détention et la situation des personnes expulsées de République dominicaine », a indiqué M. Gallón.

« Pour cela, je compte visiter au moins un lieu de détention et un camp abritant des personnes en provenance de la République dominicaine. J’espère sincèrement voir une amélioration dans ces deux domaines », a ajouté l’expert indépendant.

Comme lors de sa mission précédente, M. Gallón se déplacera hors de Port-au-Prince pour évaluer la situation des droits de l’homme en dehors de la capitale. Les informations recueillies serviront à la préparation du rapport que l’expert doit présenter au Conseil des droits de l’homme le 22 mars prochain.

Durant sa mission, l’expert indépendant rencontrera les autorités haïtiennes, y compris l’Office de la Protection du Citoyen, le corps diplomatique, des représentants de la Mission de l’ONU pour la Stabilisation en Haïti (MINUSTAH) et des agences de l’ONU, des défenseurs des droits de l’homme, et des organisations de la société civile.

L’expert indépendant tiendra une conférence de presse le 29 février 2016 à 11 heures, dans la salle de conférence du siège de la MINUSTAH, afin de présenter les observations préliminaires de sa visite. L’accès à la conférence de presse est strictement réservé aux journalistes.

(*) Pour consulter les derniers rapports de l’expert indépendant : http://ap.ohchr.org/documents/dpage_f.aspx?m=47

Le Conseil des droits de l’homme a nommé M. Gustavo Gallón comme Expert indépendant sur la situation des droits de l’homme en Haïti en juin 2013. M. Gallón a plus de 30 ans d'expérience en tant que défenseur des droits de l'homme et professeur universitaire en droit public et droits humains. Il a été Représentant spécial de la Commission des droits de l'homme des Nations unies pour la Guinée équatoriale  (1999-2002). Il est actuellement le Directeur de la Commission colombienne des juristes depuis sa création en 1988. M. Gallón est indépendant de tout gouvernement et effectue son mandat en sa seule capacité individuelle. Pour en savoir plus: http://www2.ohchr.org/french/countries/ht/mandate/index.htm

Les Experts indépendants de l’ONU font partie de ce qu’on appelle les « procédures spéciales » du Conseil des droits de l’homme. Les procédures spéciales qui constituent le plus grand groupe d’experts indépendants dans le système des Nations Unies des droits de l’homme, sont les mécanismes indépendants d’enquête et de surveillance du Conseil qui traitent, soit de situations spécifiques de pays ou de questions thématiques dans toutes les régions du monde. Les experts des procédures spéciales travaillent sur une base volontaire; ils ne sont pas fonctionnaires de l’ONU et ne reçoivent pas un salaire pour leur travail. Ils sont indépendants de tout gouvernement ou organisation et siègent à titre individuel.

Nations Unies Droits de l’Homme, fiche pays – Haïti: http://www.ohchr.org/FR/countries/LACRegion/Pages/HTIndex.aspx

Pour davantage d’informations et pour toute demande des médias, veuillez contacter:
A Genève (avant la visite): Santiago Martínez de Orense (+41 22 928 9352 / smartinez-orense@ohchr.org)
A Port Prince (pendant la visite): Sophie Boutaud de la Combe (+ 509 2229 6700 (ext 2691) /  boutauddelacombes@un.org)

Pour les demandes médias liés à d’autres experts indépendants de l’ONU :
Xabier Celaya - Service de presse (+ 41 22 917 9383 / xcelaya@ohchr.org)

Pour vos sites d’informations et les médias sociaux: des contenus multimédias et des messages clefs sur nos communiqués de presse sont disponibles sur les comptes officiels du Haut-Commissariat sur les médias sociaux. Merci de nous référencer en utilisant les pseudonymes suivants:
Twitter: @UNHumanRights
Facebook: unitednationshumanrights
Instagram: unitednationshumanrights
Google+: unitednationshumanrights
Youtube: unohchr