dcsimg
Site en Anglais Site en Français Site en Espagnol Site en Russe Site en Arabe Site en Chinois Entête OHCHR


Informations utiles

Le HCDH au Burundi
2008-2009 (en anglais)
2006-2007

Archives des actualités

Calendrier des événements

 

Publications

Rapport 2013 du HCDH Rapport 2013 du HCDH
(en anglais)
OHCHR Management Plan 2014-2017 Plan de gestion stratégique du HCDH 2014-2017
(en anglais)
Brochure : Les droits de l'homme en action Les droits de l'homme en action (PDF)
(en anglais)
Travailler avec le programme des Nations Unies en matière de droits de l'homme: un Manuel pour la société civile Un Manuel pour la société civile (PDF)

Le HCDH au Burundi


Historique


Le Bureau du HCDH au Burundi a ouvert ses portes en 1995 pour s’occuper de la protection et de la promotion des droits de l’homme. Depuis 2005 le Bureau collabore avec la Section des droits de l’homme de l’Opération des Nations Unies au Burundi (ONUB), créée par le Conseil de Sécurité en 2004. Le but de la politique d’intégration est d’assurer une transition en douce après le retrait de l’ONUB, prévu à la fin de 2006. Dans ce contexte, un programme global et conjoint des droits de l’homme a été élaboré pour la période 2006-2007. Le programme répartit clairement les tâches et responsabilités afin d’éviter tout doublon dans les activités et de garantir la complémentarité de toutes les agences des Nations Unies. Il fait actuellement partie de la Section des droits de l’homme et de la justice du Bureau intégré des Nations Unies au Burundi (BINUB), qui a été créé par la résolution 1719 du Conseil de sécurité.

Le HCDH du Burundi déploie ses activités en coopération étroite avec le Fonds des Nations Unies pour le Développement (PNUD), le Fonds des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF), et des acteurs gouvernementaux ou privés (non gouvernementaux).

Le Bureau comprend trois unités. Une unité de Protection, qui se charge de renforcer la capacité nationale en matière de protection des droits de l’homme. Une unité de Justice, qui soutient les magistrats, la police et les établissements carcéraux ; qui prône une réforme de la législation et apporte une assistance juridique directe aux défendeurs et aux plaignants impliqués dans les événements de 1993.  Une unité de promotion, qui renforce les capacités de la société civile à aborder les problèmes de droits de l’homme. Deux bureaux locaux, à Ngozi et Gitega, se concentrent sur l’assistance juridique et le contrôle des centres de détention. Le Bureau du Burundi soutient également les travaux de l’Expert indépendant sur la situation des droits de l’homme au Burundi.  

 

Programme 2006-2007


Dans le cadre de ses efforts pour améliorer la compréhension des droits de l’homme et la capacité de protéger et promouvoir les droits de l’homme dans le pays, le HCDH lancera une vaste campagne nationale de sensibilisation, qui se servira d’outils culturels, comme le théâtre, la chanson, la bandes dessinée et la poésie pour diffuser le message des droits de l’homme. La campagne insistera sur certains problèmes précis comme la violence sexuelle et les droits de l’enfant, notamment la réintégration des enfants soldats.

Le HCDH supervisera et enregistrera les violations des droits de l’homme, en vue d’augmenter la capacité nationale à promouvoir et protéger les droits de l’homme. Il créera une base de données sur les droits de l’homme pour suivre l’évolution des cas reconnus.

En complément de ses activités de surveillance des droits de l’homme, le HCDH organisera tout une gamme de séminaires de formation aux droits de l’homme à l’intention de la Commission des droits de l’homme du gouvernement, des représentants de la société civile, dont les femmes chefs de communautés et les membres du réseau national des droits de l’homme, ainsi que les observateurs nationaux des droits de l’homme. Il organisera aussi des séminaires de formation aux droits de l’homme pour le personnel en uniforme, y compris les militaires, la police et les gardiens de prison. Le HCDH publiera des rapports périodiques sur la situation des droits de l’homme dans le pays et produira du matériel et des outils didactiques sur les droits de l’homme à l’intention des enseignants de l’école publique et des étudiants.

Le Bureau apportera une assistance technique aux responsables du gouvernement en vue d’améliorer leur capacité de s’acquitter des obligations du pays en matière de droits de l’homme. Ces activités comprennent une assistance pour la rédaction des rapports aux organes de traités, notamment en ce qui concerne la Convention relative aux droits de l’enfant, et pour l’harmonisation de la législation nationale et des normes internationales sur les droits de l’homme. Le Bureau plaidera aussi en faveur de la création d’une Commission nationale indépendante des droits de l’homme.

Grâce à la formation et aux séminaires destinés aux magistrats et aux auxiliaires de justice, le HCDH cherche à renforcer la capacité du système judiciaire à protéger les droits de l’homme. Le Bureau préconisera l’adoption et la mise en place de mécanismes transitoires de justice, dont l’adoption d’une loi pour créer une Commission nationale vérité et réconciliation et une Cour spéciale. Des ateliers techniques sont aussi prévus pour les juges et procureurs nationaux et internationaux de la Cour spéciale. Le HCDH créera un groupe de travail spécial sur les mécanismes de justice transitionnelle au sein de l’Equipe de pays des Nations Unies.

En organisant des séances de formation et des ateliers pour donner aux agences des Nations Unies une optique du Plan cadre des Nations Unies pour l’aide au développement (UNDAF) basée sur les droits de l’homme, le Bureau tente de renforcer leur capacité à aider le Burundi à mettre en place des mécanismes nationaux pour protéger les droits de l’homme. Le HCDH a aussi l’intention d’organiser des séminaires de formation sur les droits de l’homme pour le personnel en uniforme de l’ONUB.

 

Résultats escomptés


Sensibiliser davantage la population aux droits de l’homme.

Renforcer la capacité de l’administration de la justice à promouvoir et à protéger les droits de l’homme.

Aligner la législation nationale sur les normes internationales des droits de l’homme.

Mettre en place des mécanismes de justice transitionnelle et les rendre opérationnels.

Contact

Siège

Service du renforcement des capacités et des opérations sur le terrain
Le contact est à Genève.

Unité pour l'Afrique
Tél. +41 22 928 9694

Bureau sur le terrain

Bureau intégré des Nations Unies au Burundi
Tel. 257 22 20 50 00, Ext. 5638 or +257 79 910 614
Bujumbura, Burundi
Email: marxj@un.org

Liens

Liens externes

Note : Le HCDH n'est pas responsable du contenu des liens externes.

Le HCDH sur le terrain

Carte des bureaux sur le terrain du HCDH

Bureaux régionaux

Bureaux par pays

Composante des droits de l'homme des missions de maintien de la paix de l'ONU

Conseillers aux droits de l'homme

Action 2

Programme de coopération technique

Institutions nationales des droits de l'homme