dcsimg
Site en Anglais Site en Français Site en Espagnol Site en Russe Site en Arabe Site en Chinois Entête OHCHR


Maina Kiai


Call for a change © UN Photo, Jean Marc Ferré
M. Maina Kiai, Rapporteur spécial sur le droit de réunion pacifique et d’association
© Photo ONU / Jean-March Ferré

M. Maina Kiai est le Rapporteur spécial des Nations Unies sur le droit de réunion pacifique et d’association. Il a pris ses fonctions le 1er mai 2011, pour une période initiale de trois ans.

Diplômé de droit des universités de Nairobi et d’Harvard, M. Kiai a passé les vingt dernières années à faire campagne pour les droits de l’homme et les réformes constitutionnelles au Kenya – notamment en tant que fondateur et directeur exécutif de la non-officielle Commission kenyane pour les droits de l’homme, puis en tant que président de la Commission nationale kényane des droits de l’homme (2003 – 2008), grâce à laquelle il a acquis une réputation nationale pour son plaidoyer courageux et efficace contre la corruption, pour la réforme politique et contre l’impunité après les violences qui ont touché le Kenya en 2008 et qui ont causé la mort de milliers de personnes.

De juillet 2010 à avril 2011, M. Kiai a été le directeur exécutif du Conseil international sur les politiques des droits humains, un groupe de réflexion basé à Genève qui a produit des rapports et des notes d’informations avec des recommandations générales. M. Kiai a également été directeur du programme Afrique d’Amnesty International (1999-2001) et directeur Afrique du International Human Rights Law Group (aujourd’hui Global Rights, 2001-2003). Il a également occupé des postes de chercheur à l’Institut danois des droits de l’homme (Copenhague), au Woodrow Wilson International Center for Scholars (Washington) et au sein de TransAfrica Forum (Washington).

M. Kiai a également régulièrement informé les kenyans de leurs droits fondamentaux par le biais de divers moyens de communications.