dcsimg


Décennie des Nations Unies pour l'éducation aux droits de l'homme


Historique

La Conférence mondiale sur les droits de l'homme (Vienne, juin 1993) a estimé, dans la Déclaration et le Programme d'action de Vienne, que l'éducation, la formation et l'information en matière de droits de l'homme étaient indispensables à l'instauration et à la promotion de relations intercommunautaires stables et harmonieuses, ainsi qu'à la promotion de la compréhension mutuelle, de la tolérance et de la paix. La Conférence a recommandé que les États s'efforcent d'éliminer l'analphabétisme et d'orienter l'éducation vers le plein épanouissement de la personne et le renforcement du respect des droits de l'homme et des libertés fondamentales. Elle a invité tous les États et institutions à inscrire les droits de l'homme, le droit humanitaire, la démocratie et la primauté du droit aux programmes de tous les établissements d'enseignement, de type classique et autre.

Conformément à une proposition de la Conférence mondiale, l'Assemblée générale, par sa résolution 49/184 du 23 décembre 1994, a proclamé la période de 10 ans commençant le 1er janvier 1995, Décennie des Nations Unies pour l'éducation dans le domaine des droits de l'homme et a accueilli favorablement le projet de plan d'action pour la Décennie figurant dans le rapport du Secrétaire général.

Documents Connexes