dcsimg


>>Programme de formation francophone (cours délivrés en Français) :

Le programme francophone de formation pour représentants de peuples autochtones a été établi en 2002. Initialement organisé conjointement avec l'Université de Bourgogne à Dijon (France), ce partenariat a malheureusement pris fin en 2008 en raison de difficultés financières. Seule la formation de 4 semaines au Haut-Commissariat aux droits de l’homme (HCDH) à Genève a été maintenue et coïncide habituellement avec la session annuelle du Mécanisme d’Experts sur les droits des peuples autochtones (MEDPA).

L’objectif de ce programme de formation est  de renforcer la connaissance et les capacités des représentants de peuples autochtones sur les instruments et mécanismes internationaux des droits de l’homme pour qu’ils puissent les utiliser dans leur plaidoyer au niveau international. A la fin du programme, les boursiers devraient également être en mesure de partager leurs connaissances et de former leurs communautés ou organisations autochtones aux connaissances acquises.

Ce programme de formation est composé de sessions théoriques sur le système des Nations Unies,  le mandat et les activités du Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l'homme, les instruments internationaux des droits de l’homme (Conventions, Pactes, Déclarations) et les mécanismes (Conseil des droits de l’homme, Organes de surveillance des Traités, Procédures Spéciales) – y compris ceux relatifs aux droits des peuples autochtones (Déclaration des Nations Unies sur les droits des peuples autochtones, Convention 169 du BIT, Instance Permanente sur les questions autochtones, MEDPA). Des travaux pratiques ou exercices individuels et collectifs aident à mieux intégrer la théorie. Les boursiers ont également la possibilité de participer à la réunion annuelle du MEDPA. Par ailleurs, ils ont l’opportunité d’être sensibilisés au travail d’autres agences des Nations Unies ou agences spécialisées telles que le BIT, l’OMPI, l’UNECO, l’UNICEF ainsi qu’à celui d’ONGs des droits de l’homme basées à Genève, DoCip y compris. Si vous souhaitez avoir de plus amples détails sur l’agenda, veuillez cliquer sur : programme de formation 2016.

La bourse comprend : un billet d'avion aller-retour en classe économie du pays de résidence des boursiers à Genève; une allocation mensuelle pour couvrir les frais de séjour (logement modeste, repas, transport); une assurance médicale de base pour la durée de la formation. Le HCDH ne prendra pas en charge les frais de visa ou d’assurance voyage nécessaire à l’obtention du visa Schengen.

Nouveau: Les candidats sélectionnées pour participer au programme de bourse en 2016 sont:

  • Attaye Ag Mohamed, Touareg, Mali
  • Aulaguea Ange Thérèse, Ka'lina, Guyane Française
  • Akilimali Kitwanda Dieudonné, Batwa, République Démocratique du Congo
  • Twizeyimana Elisabeth, Batwa, Rwanda
  • Oulmir Youssef, Amazigh, Maroc

La date limite pour postuler au programme de bourse de 2017 était le 30 avril 2016.

Dans cette section
Programme de bourses pour personnes autochtones
Télécharger

Brochure : Programme de bourses pour peuples autochtones
Anglais | Français | Espagnol | Russe


Ces deux vidéos (versions longue et courte) présentent des témoignages de personnes qui ont participé au Programme de bourses pour représentants autochtones du Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l’homme (HCDH) :

Version longue : https://youtu.be/dzPHxMWdwTk
Version courte : https://youtu.be/ulgXId_Zulc