M. Léo Heller, Rapporteur spécial sur le droit à l'eau potable et à l'assainissement

Mr. Leo Heller, Special RapporteurM. Léo Heller est le second Rapporteur spécial sur le droit à l'eau potable et à l'assainissement. Nommé par le Conseil des droits de l'homme en novembre 2014, il a débuté son mandat le 1er décembre  de cette même année. Il est actuellement chercheur à la Fondation Oswaldo Cruz au Brésil. De 1990 à 2014, M. Heller a été professeur au département d'ingénierie sanitaire et environnementale à l'Université fédérale de Minas Gerais au Brésil. Tout au long de sa carrière au sein de cette Université, M. Heller a occupé plusieurs postes, tels que chef du département d'ingénierie sanitaire et environnementale, recteur adjoint des études supérieures,  doyen de l'École d'ingénierie et coordonnateur du programme d'études supérieures sur l'assainissement de base, l'environnement et les ressources en eau.

M. Heller possède une vaste expérience dans l'élaboration des politiques, l'enseignement et la recherche dans le domaine de la politique publique, la gestion et  la santé environnementale liée à l'eau et à l'assainissement.

Il  a, en outre, dirigé et coordonné des grands groupes de recherches interdisciplinaires et, il est aussi devenu  auteur de plusieurs ouvrages, chapitres de livres et articles de revues concernant les dimensions technologiques, politiques, sur la santé de l'eau et de l'assainissement. Traditionnellement, M. Heller travaille depuis longtemps avec les mouvements sociaux, et plus particulièrement en Amérique latine.

Il détient un baccalauréat en génie civil, un Master sur l'eau, l'assainissement et l'environnement. De plus, il est titulaire d’un doctorat en épidémiologie, avec une thèse sur l'association entre l'eau, l'assainissement et les résultats pour la santé.  Il a également effectué des recherches post-doctorales à l'Université d'Oxford (2005-2006)  qui se sont focalisées sur les aspects théoriques de la politique et de la gestion publique dans le secteur de l'eau et de l'assainissement.

M. Heller parle anglais, espagnol et portugais.