dcsimg
Site en Anglais Site en Français Site en Espagnol Site en Russe Site en Arabe Site en Chinois Entête OHCHR


Anglais | Espagnol

Récits historiques et mémoriels dans les sociétés divisée: manuels scolaires d’histoire, mémoriaux et musées (2013)


Geneva, Place des Nations, Memorial for Srebrenica ©
Geneva, Place des Nations, Memorial for Srebrenica
©

La Rapporteuse spéciale a décidé de consacrer deux rapports consécutifs à la question des récits historiques et mémoriels dans les sociétés divisées, relatifs a) aux manuels scolaires d’histoire et b) aux mémoriaux et musées, en particulier les musées d’histoire, qui seront présentés à l’Assemble générale en octobre 2013 et au Conseil des droits de l’homme en mars 2014, respectivement.

- Rapport sur l'écriture et l'enseignement de l'histoire (A/68/296)

Le présent rapport offre une analyse de l’écriture et de l’enseignement de l’histoire, en mettant un accent particulier sur les manuels d’histoire. Les missions qu’elle a effectuées dans les pays ont permis à la Rapporteuse spéciale de constater, partout, l’importance que revêt le discours historique en tant que patrimoine culturel et symbole de l’identité collective, au nom desquels, d’une part, des actions sont menées pour tenter de retrouver, de valider et de faire connaître et reconnaître, par d’autres, sa propre histoire et, d’autre part, des interprétations sont contestées. Le rapport met également en lumière certaines questions ayant trait à l’histoire, tels que l’exclusion de certains groupes ou leur représentation désavantageuse dans l’enseignement de l’histoire. La Rapporteuse spéciale s’attache donc à déterminer les circonstances dans lesquelles le discours historique officiel tenu par l’État dans les écoles devient problématique du point de vue des droits de l’homme et de la paix et formule un ensemble de recommandations qui visent à promouvoir la prise en compte de différents points de vue dans l’enseignement de l’histoire.

- Rapport sur les processus de memorialization (A/HRC/25/49)

Dans ce rapport, la Rapporteuse spéciale examine la manière dont les sociétés sortant d’un conflit ou les sociétés divisées font un travail de mémoire; elle étudie en particulier les mémoriaux et les musées d’histoire ou de mémoire. Les États sortant d’un conflit ou d’une période de répression sont de plus en plus souvent amenés à s’engager dans des politiques mémorielles actives, utilisées pour honorer la mémoire des victimes, reconnaître les violations massives ou graves des droits de l’homme qui ont été commises et offrir des garanties de non-répétition. La Rapporteuse spéciale souligne l’utilité de l’action culturelle pour ce qui est d’atteindre l’ensemble des objectifs sociaux de la justice de transition, tout en notant que ce sont des paysages culturels et symboliques entiers qui sont conçus lorsque sont édifiés des mémoriaux et des musées, qui traduisent et façonnent, négativement ou positivement, les interactions sociales et la conception que l’on a de son identité et de celle des autres. La Rapporteuse spéciale examine certaines difficultés posées par le travail de mémoire et formule un certain nombre de recommandations fondées sur le principe que, par travail de mémoire, on entend le processus qui offre à ceux qui ont été touchés par des violations des droits de l’homme les espaces dont ils ont besoin pour structurer leurs récits. Les pratiques mémorielles devraient susciter et promouvoir l’engagement civique, ainsi que la réflexion et le débat critiques non seulement sur la représentation du passé, mais également sur les problèmes actuels liés à l’exclusion et à la violence.

Participants of Consultation in Northern Ireland, 1, 2 and 3 July 2013 ©
Participants of Consultation in Northern Ireland, 1, 2 and 3 July 2013
©

Consultation organisée par la Commission nord-irlandaise des droits de l'homme (NIHRC), en association avec l'université d'Ulster et en coopération avec la Rapporteuse dans le domaine des droits culturels, Derry / Londonderry, 1, 2 et 3 juillet 2013, Irlande du Nord, Royaume-uni. Les droits culturels dans les sociétés divisées et post-conflit

- Voir le rapport de la Commission nord-irlandaise des droits de l'homme, A/HRC/25/NI/5

Séminaire organisé par la Rapporteuse spéciale, en coopération avec l'équipe de recherche PIMPA (Politiques mémorielles et pratiques artistiques), CCC programme de recherche MA, haute Ecole d'art et de design de Genève (HEAD), 7 et 8 Octobre 2013.

L'art et la mémoire après la guerre, Débat public le 7 octobre 2013 avec la Rapporteuse spéciale et l'artiste Milica Tomic, Genève.

L'histoire de qui ? Evènement parallèle à New York, 25 octobre 2013.

Mural, Derry / Londonderry, Northern Ireland ©
Mural, Derry / Londonderry, Northern Ireland
©

Consultation publique, 5 juillet 2013, Genève


Autres documents

Débat thématique au Conseil de sécurité. La guerre, ses enseignements et la quête de la paix permanente. 2014 :

  1. Lettre adressée au Secrétaire général par le Représentant permanent de la Jordanie
  2. Compte rendu

Publication du HCNUDH sur la justice transitionnelle et les droits économiques, sociaux et culturels (En anglais seulement. Autres versions linguistiques bientôt disponibles), 2014.

Liens utiles: