dcsimg
Site en Anglais Site en Français Site en Espagnol Site en Russe Site en Arabe Site en Chinois Entête OHCHR


Header image for news printout
Les droits de l'homme, un élément fondamental dans la réconciliation en Côte d'Ivoire - L'expert de l’ONU

ABIDJAN (25 novembre 2011) – L'expert indépendant des Nations Unies sur la situation des droits de l'homme en Côte d'Ivoire, Doudou Diène, a souligné l'importance de l'objectivité et d'une perception large des droits comme principes directeurs de son mandat et de son action, lors d'une conférence de presse vendredi 25 novembre 2011 au siège de l'Opération des Nations Unies en Côte d'Ivoire.

Sur la base de cette objectivité, il s'efforce de recueillir de ses interlocuteurs – les représentants de l'appareil de l'Etat, ainsi que d'autres secteurs, y compris les victimes de violations – leur perception de la situation des droits de l'homme et ce qu'ils proposent comme solutions.

Un autre principe qui guide son travail est la prise en compte non seulement des droits politiques et civiques mais également des droits économiques et socioculturels, a-t-il expliqué.

Nommé le 1er novembre, l'expert indépendant a expliqué que le but de sa mission en Côte d'Ivoire, du 13 au 25 novembre, était de préparer un rapport sur la situation des droits de l'homme et de formuler des recommandations destinées au gouvernement ivoirien ainsi qu'à la communauté internationale.

M. Diène a ajouté qu'il était aussi venu mesurer l'état des relations intercommunautaires et l'effet que la crise aura eu sur celles-ci. Sur ce point, il a fait remarquer que le peuple ivoirien a pu utiliser la richesse que représente sa diversité ethnique et culturelle pour construire un socle de valeurs et de pratiques communs qui l'ont aidé à résister à toute les tentatives de division. Cela sera un élément fondamental dans la réconciliation, a-t-il noté.

D'autres éléments qui retiennent l'attention de l'expert indépendants sont la reconstruction démocratique et la reconquête par l'Etat de son espace institutionnel.

Lors de sa mission de douze jours, M. Diène a eu des échanges avec des représentants de l’Etat ivoirien, de la société civile, des victimes des violations des droits de l’homme, des Nations Unies et de la communauté diplomatique.

Il a également rendu visite à l'ancien président Laurent Gbagbo, son épouse et certains de ses collaborateurs dans leurs lieux de détention respectifs pour s'enquérir de leurs conditions de détention, de leur appréciation de la situation des droits de l'homme dans le pays et des solutions qu'ils proposeraient, a-t-il dit.

Doudou Diène est entré en fonction en tant qu’Expert indépendant des Nations Unies sur la situation des droits de l’homme en Côte d’Ivoire le 1er novembre 2011. De ce fait, il agit indépendamment de tout gouvernement ou organisation. M. Diène était précédemment le Rapporteur spécial des Nations Unies sur les formes contemporaines de racisme, de discrimination raciale, de xénophobie et de l'intolérance qui y est associée de 2002 à 2008.

Le mandat de l’Expert indépendant a été établi par la résolution 17/21 du Conseil des droits de l’homme adoptée le 17 juin 2011 pour une période d’un an dans le but d’aider le gouvernement et les acteurs correspondants dans le suivi des recommandations de la Commission internationale d’enquête et de la résolution 17/21 du Conseil des droits de l’homme sur la Côte d’Ivoire, y compris les recommandations adressée à la communauté internationale.

ONU Droits de l’homme, page du pays – Côte d’Ivoire: http://www.ohchr.org/FR/Countries/AfricaRegion/Pages/CISummary.aspx

Pour plus d’informations et pour les demandes de la part des médias, veuillez contacter Martin Seutcheu (+41 928 9618 / mseutcheu@ohchr.org).

ONU Droits de l’homme, suivez-nous sur les réseaux sociaux:
Facebook: https://www.facebook.com/unitednationshumanrights
Twitter: http://twitter.com/UNrightswire
YouTube: http://www.youtube.com/UNOHCHR