dcsimg
Site en Anglais Site en Français Site en Espagnol Site en Russe Site en Arabe Site en Chinois Entête OHCHR


Header image for news printout
Tunisie: Les deux Expertes sur les défenseurs des droits de l’homme de l’ONU et de la Commission Africaine en première visite en Afrique du Nord depuis le « printemps arabe »

GENEVE (26 septembre 2012) – La Rapporteuse Spéciale de l’ONU sur les défenseurs des droits de l’homme, Mme Margaret Sekaggya, et la Rapporteure Spéciale sur les défenseurs des droits de l’homme de la Commission Africaine des Droits de l’Homme et des Peuples, Mme Reine Alapini-Gansou, visiteront la Tunisie du 27 septembre au 5 octobre 2012. Il s’agit de la première visite officielle des deux expertes sur les défenseurs des droits de l’homme de l’ONU et de la Commission Africaine en Afrique du Nord depuis le soulèvement populaire qui a secoué la région dès décembre 2010.

« Les défenseurs des droits de l’homme ont joué un rôle essentiel dans l’appel à la démocratie, à la justice et au respect des droits de l’homme dans la région. De plus, le ‘printemps arabe’ a, dans une grande mesure, contribué à une plus grande conscience, au sein de la population, de la nécessité du respect des droits de l’homme, ainsi qu’à l’émergence d’une nouvelle génération de défenseurs des droits de l’homme », a affirmé Mme Sekaggya. « Nous sommes intéressées et enthousiastes à l’idée d’observer les conditions de travail des défenseurs de toutes les générations dans le pays, qui a contribué, à de multiples égards, à déclencher le ‘printemps arabe’ ».

« Notre objectif est d’évaluer la situation des défenseurs des droits de l’homme en Tunisie de manière objective et impartiale », a ajouté Mme Alapini-Gansou. « Cette visite constitue une occasion unique de fournir des observations et des recommandations sur le cadre juridique et les institutions en Tunisie, ainsi que sur d’autres facteurs influant la situation des défenseurs dans le pays. »

Les deux Rapporteuses Spéciales, qui entreprennent cette visite suite à une invitation des autorités tunisiennes, ont prévu de rencontrer des fonctionnaires du Gouvernement, des représentants des pouvoirs législatifs et judiciaires, un large éventail d’acteurs au sein de la société civile, des représentants des Nations Unies et du corps diplomatique. Elles visiteront Tunis, Jendouba, Le Kef et Sidi Bouzid.

Les deux expertes tiendront une conférence de presse au Novotel Mohammed V de Tunis à la fin de leur visite, le 5 octobre 2012 à 11h, afin de présenter leurs observations et recommandations préliminaires.

Le rapport final de Mme Margaret Sekaggya sera présenté au Conseil des droits de l’homme de l’ONU en mars 2013. Celui de Mme Reine Alapini-Gansou sera présenté à la 53e session de la Commission Africaine en avril 2013.

Margaret Sekaggya a été nommée Rapporteuse Spéciale sur la situation des défenseurs des droits de l’homme par le Conseil des droits de l’homme en mars 2008. Mme Sekaggya est une avocate originaire de l’Ouganda avec plus que 30 ans d’expérience dans les domaines de la justice et des droits de l’homme, notamment en tant que Présidente de la Commission des Droits de l’Homme de l’Ouganda, juge et enseignante à l’université. Pour de plus amples renseignements, visitez :
http://www.ohchr.org/EN/Issues/SRHRDefenders/Pages/SRHRDefendersIndex.aspx (en anglais seulement)

Reine Alapini-Gansou, avocate du Bénin, a été nommée Rapporteure Spéciale sur les défenseurs des droits de l’homme de la Commission Africaine des Droits de l’Homme et des Peuples (CADHP) en novembre 2011 pour un deuxième terme, après avoir occupé ce même poste de 2005 à 2009. Entre 2009 and 2011, Mme Alapini-Gansou a également servi en tant que Présidente de la CADHP. Pour de plus amples renseignements, visitez : http://www.achpr.org/fr/mechanisms/human-rights-defenders/

Droits de l’Homme de l’ONU, page d’accueil de la Tunisie : http://www.ohchr.org/FR/countries/MENARegion/Pages/TNIndex.aspx

Pour plus d'informations et les demandes des médias, s'il vous plaît contacter:
A Genève (avant la visite): Dolores Infante-Cañibano (+ 41 22 917 9768 / dinfante@ohchr.org).
A Tunis (lors de la visite): Leila Ben Mcharek (+216 71 286 270 / lbenmcharek@ohchr.org).

Pour les demandes des médias relatives à d'autres experts indépendants des Nations Unies:
Xabier Celaya, droits de l'homme de l'ONU - Service de presse (+ 41 22 917 9383 / xcelaya@ohchr.org)

Droits de l'Homme des Nations Unies, suivez-nous sur les médias sociaux:
Facebook: https://www.facebook.com/unitednationshumanrights
Twitter: http://twitter.com/UNrightswire
Google+ gplus.to/unitednationshumanrights
YouTube: http://www.youtube.com/UNOHCHR

Regardez l’Index universel des droits de l’homme : http://uhri.ohchr.org/fr/