dcsimg
Site en Anglais Site en Français Site en Espagnol Site en Russe Site en Arabe Site en Chinois Entête OHCHR


Header image for news printout
Le Conseil des droits de l'homme tient une session extraordinaire sur la situation des droits de l'homme en République Centrafricaine

COMMUNIQUÉ DE BASE

13 janvier 2014

Le Conseil des droits de l'homme tiendra, le lundi 20 janvier 2014, une session extraordinaire consacrée à la situation des droits de l'homme en République centrafricaine. La session se déroulera à partir de 10 heures en salle XX du Palais des Nations, à Genève.

La demande officielle de convocation de la réunion a été présentée aujourd'hui par le Représentant permanent de l'Éthiopie au nom du Groupe africain. Elle a été signée par 36 États membres du Conseil: Afrique du Sud, Algérie, Allemagne, Argentine, Autriche, Bénin, Botswana, Brésil, Burkina Faso, Chili, Congo, Costa Rica, Côte d' Ivoire, Émirats arabes unis, Estonie, États-Unis, Éthiopie, France, Gabon, Irlande, Italie, Japon, Kenya, Koweït, ex-République yougoslave de Macédoine, Maldives, Mexique, Monténégro, Maroc, Namibie, Pérou, République de Corée, Roumanie, Sierra Leone, République tchèque et Royaume-Uni.

La demande a également été signée par les 43 États observateurs suivants: Angola, Australie, Belgique, Bulgarie, Burundi, Croatie, Chypre, Danemark, Égypte, Espagne, Finlande, Guinée, Hongrie, Lettonie, Lesotho, Libye, Lituanie, Luxembourg, Grèce, Madagascar, Mali, Malte, Mauritanie, Mozambique, Nigéria, Norvège, Pays-Bas, Pologne, Portugal, République centrafricaine, République démocratique du Congo, Rwanda, Sénégal, Slovaquie, Slovénie, Soudan du Sud, Suède, Tanzanie, Tchad, Togo, Tunisie, Turquie et Zimbabwe.

Une session extraordinaire du Conseil des droits de l'homme est convoquée si elle reçoit le soutien d'un tiers des membres du Conseil, soit 16 membres ou plus.

__________

Ce document est destiné à l'information; il ne constitue pas un document officiel