dcsimg


Header image for news printout

Déclaration Journée des droits de l’homme : Haut-Commissaire

"Tous les êtres humains naissent libres et égaux en dignité et en droits»: à travers ces mots, probablement les plus beaux et les plus évocateurs de tous les accords internationaux, la Déclaration universelle des droits de l’homme offre cette promesse à tous de la réalisation des droits économiques, sociaux, politiques, culturels et civiques comme fondement d’une vie à l’abri du besoin et de la peur 

Ces droits de l’homme ne sont pas spécifiques à un pays. Ils ne sont pas non plus une récompense pour un bon comportement, ou encore propres à une époque ou à un groupe social.  Ce sont les droits inaliénables de toutes les personnes, à tout moment et partout, 365 jours par an.

Ce sont les droits de toutes les personnes, peu importe leur couleur, leur race ou leur appartenance ethnique ; vivant ou non avec un handicap, citoyens ou migrants, sans distinction de sexe, de classe, de caste, de croyance, d’âge ou d’orientation sexuelle.

Les engagements pris envers les peuples du monde à travers la Déclaration universelle  sont déjà en eux-mêmes une réalisation forte – mettre fin à la tyrannie, à la discrimination et au mépris de l’être humain qui ont si douloureusement marqué l’histoire humaine. Et depuis que la Déclaration a été adoptée, d’innombrables personnes ont pu profiter d’une plus grande liberté.

Des violations ont pu être évitées. L’indépendance et l’autonomie ont été obtenues. Beaucoup de personnes – mais pas toutes – ont pu accéder à la liberté contre la torture, l’emprisonnement injustifié, les exécutions sommaires, les disparitions forcées, la persécution et les discriminations injustes, mais ont pu également bénéficier de l’accès équitable à l’éducation, l’égalité des chances en matières économiques, l’accès à la diversité culturelle et aux ressources suffisantes ainsi qu’aux soins de santé.

Ils ont obtenu la justice pour les abus, et la protection nationale et internationale de leurs droits, à travers l’architecture solide du système international des droits de l’homme.

La force de la Déclaration universelle est la force de ses idées pour changer le monde. Elle nous rappelle que les droits de l’homme sont essentiels et indivisibles – 365 jours par an. Chaque jour est une journée des droits de l’homme : une journée pendant laquelle nous travaillons pour nous assurer que toutes les personnes puissent être traitées avec égalité, dignité et liberté.

Le bureau des droits de l’homme des Nations Unies se tient aux côtés des millions de personnes à travers le monde dont les voix ont du mal à se faire entendre. Et je vous invite à nous rejoindre, que ce soit à travers les médias sociaux ou en personne. Ensemble, nous devons exiger que nos droits de l’homme soient garantis, universels, indivisibles, inaliénable, et cela pour chacun d’entre nous, 365 jours par an.