Header image for news printout

Le Comité pour l'élimination de la discrimination raciale conclut les travaux de sa quatre-vingt-neuvième session

Comité pour l'élimination
de la discrimination raciale 

13 mai 2016

COMMUNIQUÉ FINAL
 
Il a adopté des observations finales sur les rapports de l'Espagne, d'Oman, du Rwanda, de la Géorgie, de l'Azerbaïdjan et de la Namibie

Le Comité pour l'élimination de la discrimination raciale a conclu cet après-midi au Palais Wilson, à Genève, les travaux de sa quatre-vingt-neuvième session, ouverte le 25 avril et durant laquelle il a examiné les rapports présentés par l’Espagne, Oman, le Rwanda, la Géorgie, l’Azerbaïdjan et la Namibie sur les mesures qu'ils ont prises pour donner effet aux dispositions de la Convention sur l'élimination de toutes les formes de discrimination raciale:.

Les observations finales du Comité concernant chacun de ces rapports sont disponibles sur la page internet consacrée à la session.  Les comptes rendus des séances publiques sont disponibles sur le site internet du Service de l'information des Nations Unies à Genève.

Le Comité a en outre tenu une réunion publique avec des représentants d'organisations non gouvernementales de deux pays à l'ordre du jour de la session, l’Espagne et le Rwanda, au sujet de la mise en œuvre de la Convention sur leur territoire. Lors de cette dernière séance, le Comité a adopté son rapport annuel à l’Assemblée générale des Nations Unies.

Dans sa déclaration de clôture, la Présidente du Comité, Mme Anastasia Crickley, a souligné le rôle essentiel du Comité en matière de lutte contre la discrimination raciale, une discrimination dont souffrent toujours un trop grand nombre de personnes de par le monde, a-t-elle rappelé. Une experte a rendu un hommage chaleureux et appuyé à Mme Crickley, à son « humanité » en particulier, l’encourageant à persévérer dans son action visant à faire en sorte que le Comité soit plus visible.

La quatre-vingt dixième session du Comité pour l’élimination de la discrimination raciale aura lieu du 2 au 26 août prochains, au cours de laquelle seront examinés les rapports de la Grèce, du Liban, du Pakistan, du Paraguay, de l’Afrique du Sud, de Sri Lanka, de l’Ukraine et du Royaume Uni.

__________________

Ce document est destiné à l'information; il ne constitue pas un document officiel

Follow UNIS Geneva on:           Website | Facebook | Twitter| YouTube |Flickr