dcsimg


Header image for news printout

Des experts des droits de l’enfant publient des conclusions sur la Barbade, Saint Vincent et les Grenadines, l’Estonie, la République démocratique du Congo, la République centrafricaine, la Serbie, la Géorgie et le Malawi

GENÈVE (8 février 2017) – Le Comité des droits de l’enfant des Nations Unies a publié ses conclusions sur les pays ci-après, soumis à son examen au cours de la session tenue du 16 janvier au 3 février à Genève: Barbade, Saint Vincent et les Grenadines, Estonie, République démocratique du Congo, République centrafricaine, Serbie, Géorgie et Malawi.
Les conclusions portent sur la manière dont l’État concerné aborde la question des droits des enfants, détaillant les développements positifs, les principaux aspects préoccupants ainsi que des recommandations quant aux mesures à prendre. Ces conclusions, officiellement appelées " Observations finales ", sont publiées ici.

Le Comité des droits de l’enfant est un organe composé de 18 experts internationaux indépendants qui contrôlent l’application de la Convention relative aux droits de l’enfant, ratifiée par 196 États à ce jour. Ils surveillent également l’application de ses Protocoles facultatifs concernant la vente d’enfants, la prostitution des enfants et la pornographie mettant en scène des enfants ainsi que l’implication d’enfants dans les conflits armés, ratifiés par 173 États et 166 membres respectivement. 

Le Comité tiendra sa prochaine réunion du 15 mai au 2 juin à Genève afin de passer en revue les pays suivants: Antigua-et-Barbuda, Bhoutan, Cameroun, Liban, Mongolie, Qatar et Roumanie. En outre, les membres examineront la mise en œuvre par les États-Unis des deux protocoles facultatifs à la Convention, concernant l’implication d’enfants dans les conflits armés ainsi que la vente d’enfants, la prostitution des enfants et la pornographie mettant en scène des enfants. Plus de détails ici.

FIN

Pour les demandes des médias, veuillez contacter: Nicoleta Panta,  +41(0) 22 9179310/npanta@ohchr.org

Contexte:

Les membres du Comité sont des experts indépendants des droits de l’homme provenant du monde entier, qui siègent à titre personnel et non en tant que représentants des États parties. Les observations finales du Comité constituent une évaluation indépendante du bon respect par les États de leurs obligations en matière de droits humains en vertu du traité. Pour en savoir plus sur le Comité des droits de l’enfant, cliquez ici.

Taguer et partager – Twitter: @UNHumanRights et Facebook: unitednationshumanrights