Header image for news printout

L’experte des Nations Unies en matière de droits de l’homme effectuera sa première visite en Tanzanie pour évaluer la situation des personnes atteintes d’albinisme

GENÈVE/DAR-ES-SALAAM (12 juillet 2017) – Ikponwosa Ero, experte indépendante des Nations Unies, effectuera sa première visite en Tanzanie du 18 au 28 juillet, afin d’évaluer la situation des droits de l’homme des personnes atteintes d’albinisme.

" Cette visite est particulièrement importante étant donné les nombreuses attaques contre des personnes atteintes d’albinisme signalées en Tanzanie, et certaines mesures uniques prises par le gouvernement pour régler ce problème ", a déclaré Mme Ero.

" J’attends cette mission avec impatience. Elle me permettra d’évaluer la situation de ces personnes, de tirer une leçon des mesures adoptées et d’identifier les lacunes liées à leur mise en œuvre afin de les combler ", a ajouté l’experte, qui se rend dans le pays à l’invitation du gouvernement.

La Tanzanie est l’un des premiers pays où des attaques contre des personnes atteintes d’albinisme ont été signalées. Ces attaques comprennent le meurtre, la mutilation et l’enlèvement dans le but de prélever des parties de corps à des fins rituelles.

" La première attaque a été signalée en Tanzanie il y a une dizaine d’années. Cette visite représente donc une bonne occasion d’évaluer la protection mise en place, y compris les refuges temporaires, pour les personnes qui craignent de retourner dans leur communauté ", a ajouté Mme Ero.

L’experte indépendante examine toutes les formes de violation des droits de l’homme subies par les personnes atteintes d’albinisme dans différents pays. Il peut s’agir d’agressions, mais aussi de la crainte constante de subir une attaque et du fait d’être laissé de côté dans les objectifs pour le développement. Son rôle est d’identifier les bonnes pratiques et de les promouvoir, mais également de combattre les stéréotypes, les préjugés et les pratiques néfastes qui mènent aux violations des droits de l’homme.

À l’issue de sa visite, le vendredi 28 juillet 2017, Mme Ero partagera ses observations préliminaires avec les médias lors d’une conférence de presse donnée dans la salle de conférence du bâtiment des Nations Unies (Oysterbay, Dar-Es-Salaam), à 10h (heure locale). L’accès à la conférence de presse sera strictement réservé aux journalistes.

L’experte indépendante présentera un rapport détaillé de sa visite au Conseil des droits de l’homme des Nations Unies en mars 2018.

Mme Ikponwosa Ero (Nigeria) est devenue la première experte indépendante sur l’exercice des droits de l’homme des personnes atteintes d’albinisme jamais nommée par les Nations Unies. Elle été désignée à ce poste par le Conseil des droits de l’homme et a pris ses fonctions en juin 2015. Motivée par son expérience personnelle, Mme Ero a passé les sept dernières années à remplir son mandat. En sa qualité de juriste et de responsable de la mobilisation à l’international pour Under the Same Sun, une ONG spécialiste de la problématique de l’albinisme, elle a participé à de nombreux comités et activités aux sièges des Nations Unies de Genève et de New York. Riche d’une vaste expérience en recherche, en élaboration de politiques et en mobilisation dans le domaine de l’albinisme, elle a également publié de nombreux ouvrages et articles sur cette question, notamment en ce qui concerne la catégorisation des personnes atteintes d’albinisme dans le système international des droits de l’homme.

Lire le premier rapport de l’experte indépendante remis au Conseil des droits de l’homme des Nations Unies.

Les experts indépendants font partie des procédures spéciales du Conseil des droits de l’homme. " Procédures spéciales " est le terme généralement attribué aux mécanismes indépendants d’enquête et de contrôle mis en place par le Conseil des droits de l’homme, qui s’occupent de la situation spécifique d’un pays ou de questions thématiques dans toutes les régions du monde. Ces derniers représentent le plus grand organisme d’experts indépendants dans le système des droits de l’homme de l’ONU. Les experts des procédures spéciales travaillent sur une base volontaire ; ils ne font pas partie des membres du personnel de l’ONU et ne perçoivent pas de rémunération pour leur travail. Ils sont indépendants vis-à-vis de tout gouvernement ou de toute organisation et siègent à titre individuel.

Consultez notre site web spécial: Les personnes atteintes d’albinisme: des êtres humains, pas des fantômes.

Droits de l’homme, Nations Unies, page d’accueil du pays : Tanzanie

Pour de plus amples informations et pour toute demande de la part des médias, prière de contacter:
à Dar-Es-Salaam (pendant la visite) : Arnaud Chaltin (+41 79 109 6873 / achaltin@ohchr.org)

Pour tout renseignement sur la conférence de presse: Hoyce Temu (+255 68 226 2627 / hoyce.temu@one.un.org)
à Genève (avant et après la visite) : Arnaud Chaltin (+41 22 917 9188 / achaltin@ohchr.org) ou d’écrire à l’adresse albinism@ohchr.org.

Pour les requêtes des médias relatives à d’autres experts indépendants de l’ONU, prière de contacter Xabier Celaya –Unité Médias (+ 41 22 917 9383 / xcelaya@ohchr.org)

Le monde dans lequel nous vivons vous préoccupe? Alors, DÉFENDEZ les droits de quelqu’un aujourd’hui. #Standup4humanrights et visitez notre page web http://www.standup4humanrights.org