dcsimg
Site en Anglais Site en Français Site en Espagnol Site en Russe Site en Arabe Site en Chinois Entête OHCHR


Header image for news printout
Le Groupe de Travail des Nations Unies sur l’utilisation de mercenaires convoque la première consultation régionale pour l’Amérique Latine et les Caraïbes


Genève, 14 décembre: Le Groupe de travail sur l’utilisation de mercenaires comme moyen de violer les droits de l’homme et d’empêcher l’exercice du droit des peuples à disposer d’eux-mêmes organisera, du 17 au 18 décembre 2007 à Panama, une consultation régionale pour les pays d’Amérique Latine et des Caraïbes..

La consultation vise à obtenir une perspective régionale sur les pratiques courantes des sociétés militaires et de sécurité privées qui recrutent du personnel afin d’opérer en zones de conflits ou dans des situations de post-conflit, et de partager les informations sur les initiatives entreprises par les états de la région afin d’introduire des nouvelles législations et/ou d’autres mesures pour réglementer et surveiller les activités de ces sociétés sur le marché international.

Le Groupe de travail rencontrera des représentants des gouvernements, des experts, des universitaires spécialistes de la question des sociétés militaires et de sécurité privées, des organisations intergouvernementales et non-gouvernementales ainsi que deux associations de sociétés de l’industrie militaire et de sécurité privés. Le Groupe de Travail profitera de cette opportunité pour discuter des directives générales pour réglementer et surveiller les activités des sociétés militaires et de sécurité privées transnationales , afin d’encourager une meilleure protection des droits de l’homme.

Le Groupe de travail sera représenté par une délégation composée du Président-Rapporteur, M. José Luis Gómez del Prado, ainsi que deux de ses membres : Mme. Amada Benavides de Pérez et M. Alexander Nikitin.
________

Le groupe de travail sur l’utilisation des mercenaires a été établi en 2005 par la Commission des Droits de l’Homme. Son mandat couvre l’analyse de l’impact des « sociétés militaires et de sécurité privés » sur la jouissance des droits de l’homme.

Le groupe de travail est composé de cinq experts indépendants siégeant en leur compétence personnelle et a à sa tête le Président-Rapporteur, M José Luis Gómez del Prado (Espagne). Les autres experts du Groupe de Travail sont : Mme. Najat al-Hajjaji ( Jamahiriya arabe libyenne), Mme. Amada Benavides de Pérez (Colombie), M Alexander Nikitin (Fédération Russe) et Mme Shaista Shameem (Fiji).

Pour plus d’informations sur le mandat et les activités du Groupe de Travail, veuillez consulter le site web du Haut Commissariat au Droits de l’homme à l’adresse suivante: http://www2.ohchr.org/french/issues/mercenaries/index.htm