Bilan de l’action menée par le Conseil des droits de l’homme dix ans après sa création


Le Conseil a été créé par l’Assemblée générale de l’Organisation des Nations Unies en juin 2006, avec pour mandat de renforcer la protection et la promotion des droits de l’homme dans le monde. Il sert d’instance multilatérale pour traiter les violations des droits de l’homme, les thèmes et les situations de pays en rapport, répondre aux situations d’urgence en matière de droits de l’homme et formuler des recommandations sur les manières de mieux mettre en œuvre les droits de l’homme sur le terrain.

Dix ans plus tard, des membres de la société civile et un rapporteur spécial se sont joints au président actuel et à d’anciens présidents du Conseil pour participer à une table ronde en vue d’évaluer le travail accompli par le Conseil au cours des dix dernières années.

Cette manifestation, qui a eu lieu le premier jour de la 32e session du Conseil, a été remarquée, car c’était la première fois que pratiquement tous les anciens présidents de cet organe des droits de l’homme participaient à une session du Conseil et que l’ensemble des 193 États Membres participait à une session du Conseil.

« Les droits de l’homme édifient des sociétés dans lesquelles les individus peuvent faire des choix, créer des occasions, résoudre pacifiquement les différends et résister aux menaces avec confiance et unité », a indiqué le Haut-Commissaire des Nations Unies aux droits de l’homme Zeid Ra’ad Al Hussein. « Le Conseil des droits de l’homme a mis en place des processus d’examen des questions et des situations relatives aux droits de l’homme sans précédent. »

M. Zeid a appelé les États ainsi que les ONG à continuer d’affirmer leurs engagements en matière de droits de l’homme et leur soutien au Conseil des droits de l’homme. Il a formuler ses observations lors de la célébration du 10e anniversaire de la création du Conseil des droits de l’homme.

La Haut-Commissaire adjointe des Nations Unies aux droits de l’homme Kate Gilmore a modéré cette table ronde. Elle a commencé par poser la question suivante aux invités : si le Conseil était un enfant de 10 ans ramenant son bulletin scolaire à la maison, aurait-il eu de bonnes notes ou y aurait-il des matières dans lesquelles il devrait faire des progrès ?

Martin Uhomoibhi, du Nigéria, qui a été le troisième Président du Conseil, a indiqué que la réalisation la plus durable du Conseil a été de défendre l’idée de l’universalité des droits de l’homme.

« Je dois saluer le Conseil des droits de l’homme pour sa défense du principe d’universalité. Cela se voit à la composition même des présidents – qui proviennent de toutes les régions du monde », a-t-il précisé. « Nous voulions nous assurer que les questions examinées étaient véritablement de dimension mondiale et que tout le monde pouvait participer au renforcement du processus. »

Le Vice-Secrétaire général Jan Eliasson, qui était à l’époque Président de l’Assemblée générale de l’ONU et avait participé à la session d’ouverture du Conseil, a rappelé aux États que leurs activités au sein du Conseil devaient se poursuivre au vu des problèmes relatifs aux droits de l’homme qui ne cessent de prendre de l’ampleur du fait de l’instabilité politique, sociale et économique qui règne. Le Conseil peut recourir à plusieurs outils à sa disposition, notamment intégrer toutes les approches fondées sur les droits de l’homme dans toutes les activités entreprises par l’ONU.

« Alors que nous nous penchons sur les dix prochaines années et au-delà, pour le Conseil, nous devons continuer à placer les victimes et les personnes vulnérables au cœur de nos efforts », a-t-il indiqué. « Nous devons placer au centre de nos politiques, de nos ressources et de nos actions la liberté, la sécurité et la dignité pour tous les hommes, les femmes et les enfants qui aspirent à un avenir meilleur et le méritent. »

Pour de plus amples informations sur l’impact du Conseil au cours des dix dernières années, voir ce film. Vous pouvez consulter l’intégralité de la discussion qui a eu lieu à l’occasion de cet anniversaire sur le site web.

15 juin 2016


Vidéo
Voir aussi