Header image for news printout

Nouvelle-Zélande : lancement d’un appel à l’action en faveur des droits de l’homme des personnes âgées par l’Experte indépendante de l’ONU

​anglais

WELLINGTON/GENEVE (12 mars 2020) – Tout en saluant la volonté et les initiatives du Gouvernement néo-zélandais pour améliorer la situation des personnes âgées, une Experte indépendante des Nations Unies a conclu sa visite dans le pays en appelant à l’action en faveur des droits de l’homme des personnes âgées.

« Je me félicite de la nouvelle stratégie nationale intitulée « Better Later Life – He Oranga Kaumātua 2019 to 2034 » et j’encourage le Gouvernement à traduire ces engagements dans les faits. La mise en place d’une approche globale intégrant les droits de l’homme des personnes âgées va bien au-delà de la simple allocation de ressources » a déclaré Rosa Kornfeld-Matte, Experte indépendante des Nations Unies chargée de promouvoir l’exercice par les personnes âgées de tous les droits de l’homme.

« Je félicite le Gouvernement pour le système public de retraite, qui permet le versement d’une allocation universelle à toutes les personnes âgées remplissant certains critères minimums de résidence. Je constate toutefois que nombre de personnes âgées ne disposent d’aucun revenu complémentaire ou que ceux-ci sont limités, de sorte qu’elles sont très vulnérables face à tout changement de politique ou toute modification de la situation économique.

« Compte tenu de la baisse du pourcentage des Néo-Zélandais propriétaires de leur logement, on va assister à une augmentation du nombre de personnes âgées vivant dans la précarité. J’encourage le Gouvernement à commencer à réinvestir dans la construction de logements abordables pour faire face aux besoins croissants des personnes âgées dans ce domaine », a-t-elle ajouté.

« Etant donné que la proportion des personnes âgées nécessitant une prise en charge à long terme va continuer à augmenter, j’ai été informée que le coût global des soins de ce type devrait être multiplié par deux d’ici à 2050. Ce secteur risque d’être confronté à une forte pénurie de personnel si le Gouvernement ne met pas en place des mesures de grande envergure », a ajouté Mme Kornfeld-Matte.

« Le Gouvernement doit également redoubler d’efforts pour remédier aux préjugés structurels qui semblent exister dans le système de santé, et veiller à ce que les besoins des Maoris et des Océaniens vivant en Nouvelle-Zélande soient dûment pris en compte dans les politiques sanitaires. Il n’est pas acceptable que les Maoris et les Océaniens affichent globalement une espérance de vie inférieure au reste de la population, ainsi que des taux de handicap supérieurs » a-t-elle souligné.

L’Experte des Nations Unies s’est félicitée de l’existence de mécanismes institutionnels spécialisés, tels que le poste de Ministre des personnes âgées ou le Bureau des personnes âgées. « J’estime par ailleurs qu’il serait bon de nommer, au sein de la Commission néo-zélandaise des droits de l’homme, un Commissaire national indépendant chargé de promouvoir l’exercice par les personnes âgées de tous les droits de l’homme ».

L’Experte indépendante a relevé le caractère particulièrement préoccupant des taux de violence familiale et sexuelle en Nouvelle-Zélande. « Si le Gouvernement a pris d’importantes mesures pour remédier à la situation, telles que l’adoption du projet de loi relatif à la violence familiale, la persistance de la violence à l’égard des personnes âgées montre que l’action normative ne suffit pas » a-t-elle déclaré.

« J’ai également constaté l’omniprésence d’un discours discriminatoire qui tend à présenter les personnes âgées comme un fardeau et qui contribue à renforcer les attitudes négatives à leur égard. Je recommande vivement d’éviter de poser le débat sur l’inégalité sociale dans des termes qui opposent les générations ».

« L’évolution des mentalités passe par la prise de conscience, la reconnaissance et l’engagement à protéger la totalité des droits de toutes les personnes âgées et à donner la priorité à leur cause », a conclu l’Experte de l’ONU.

FIN

Mme Rosa Kornfeld-Matte (Chili) a été nommée en mai 2014 par le Conseil des droits de l’homme des Nations Unies Experte indépendante chargée de promouvoir l’exercice par les personnes âgées de tous les droits de l’homme. Mme Kornfeld-Matte a été Directrice nationale du Service national chilien sur le vieillissement, une position qui lui a permis de créer et de mettre en œuvre une Politique nationale sur le vieillissement. Mme Kornfeld-Matte a fait une longue carrière dans le milieu universitaire et a fondé le programme pour les personnes âgées de l’Université Pontificale Catholique du Chili.

Les Rapporteurs spéciaux font partie de ce qu’on appelle les « procédures spéciales » du Conseil des droits de l’homme. Le terme « procédures spéciales », qui désigne le plus grand corps d’experts indépendants au sein du système onusien des droits de l’homme, est généralement attribué aux mécanismes indépendants d’enquête et de supervision mis en place par le Conseil des droits de l’homme afin de traiter de la situation spécifique d’un pays ou de questions thématiques dans toutes les régions du monde. Les experts des procédures spéciales travaillent bénévolement ; ils n’appartiennent pas au personnel de l’ONU et ne perçoivent pas de salaire pour leur travail. Ils sont indépendants de tout gouvernement ou de toute organisation et siègent à titre personnel.

Pour en savoir plus sur les droits de l'homme des personnes âgées.

Droits de l’homme ONU – Nouvelle-Zélande

Pour de plus amples informations et pour les demandes des médias, veuillez contacter
Khaled Hassine (+41 22 917 93 67 / khassine@ohchr.org) ou écrire à olderpersons@ohchr.org.

Pour les demandes médias liées à d’autres experts indépendants de l’ONU, contactez Xabier Celaya (+ 41 22 917 9445 / xcelaya@ohchr.org).

Taguez et partagez – Twitter : @UNHumanRights et Facebook : unitednationshumanrights

Vous êtes préoccupé(e) par le monde dans lequel nous vivons ?
Alors DÉFENDEZ les droits de quelqu’un aujourd'hui.
#Standup4humanrights
et visitez la page web : http://www.standup4humanrights.org/fr/