Call for Information – Country visit to Cabo Verde, 12-21 November 2018

The United Nations Special Rapporteur on the right to development, Mr. Saad Alfarargi, will undertake his first official country visit to Cabo Verde from 12 to 21 November 2018 at the invitation of the Government.

The UN Human Rights Council (Resolution 33/14) has mandated the Special Rapporteur on the right to development to contribute to the promotion, protection and fulfilment of the right to development in the context of the coherent and integrated implementation of the 2030 Agenda for Sustainable Development and other internationally agreed outcomes of 2015, including the Sendai Framework for Disaster Risk Reduction, the Addis Ababa Action Agenda and the Paris Agreement on climate change.

This country visit will be the first one that the mandate holder conducts since his appointment in 2017. The Special Rapporteur hopes to assess the advancement of the right to development in Cabo Verde and to identify remaining challenges with a view to formulating recommendations to the Government and other stakeholders who are working towards implementing sustainable development and promoting the realisation of the right to development in Cabo Verde.

In preparation of the visit, the Special Rapporteur would be grateful to receive information from civil society and other actors on the following:

  • Good practices about the implementation of the 2030 Agenda for sustainable development.
  • Key issues and challenges faced in the implementation of the right to development in Cabo Verde (e.g. what are the main/most pressing legal and policy gaps).
  • How does the country monitor the impact of development policies and projects on the advancement of human rights?
  • How does the Government promote and guarantee effective popular participation in development policies and programs? Specific attention will be given to access to information and the effective and active participation of the population in the design, implementation and monitoring of development programs; as well as access to mechanisms of accountability.
  • How are human rights goals and concerns included while adopting development policies and programs? Are human rights impact assessments conducted? Are civil society organisations, workers organizations and other stakeholders included in such assessments and in what ways?
  • How is the Government ensuring an equitable sharing/redistribution of the benefit of economic growth? What social safety nets schemes are in place to address poverty and guarantee access to basic services for all?
  • What policies/measures are in place to address inequalities including those based on gender and social status?
  • Information regarding Official Development Assistance and development cooperation and their impacts on the advancement of human rights.
  • Suggestions of recommendations that the Special Rapporteur could address to the Government and other stakeholders whose work has an impact on development and the right to development in Cabo Verde.
  • Suggestions for and contacts  of stakeholders that the Special Rapporteur could meet including government institutions, civil society organisations, community representatives/leaders, academia and individuals as well as inter-governmental organisations, private actors, and bilateral and multi-lateral development partners active in Cabo Verde.
  • Suggestions of cities, localities, communities that the Special Rapporteur could consider visiting
  • Any other pertinent information that you consider relevant for the visit of the Special Rapporteur.

During the visit, the Special Rapporteur wishes to meet with civil society organizations, independent institutions working on human rights, human rights defenders and other advocates working in particular on issues related to the right to development. The schedule and venues of meetings with civil society representatives will be shared in due course.

All submissions should be sent to srdevelopment@ohchr.org by 12 October 2018 in French or English.

To obtain further information on the Special Rapporteur and his mandate kindly visit the mandate web-page


Appel à contribution écrites - Visite Officielle au Cap Vert, 12-21 novembre 2018

Le Rapporteur spécial des Nations unies sur le droit au développement, M. Saad Alfarargi, effectuera sa première visite officielle au Cap Vert du 12 au 21 novembre 2018 sur invitation du Gouvernement.

Le Conseil des droits de l'homme des Nations Unies, qui  a établi le mandat en 2016 (résolution 33/14), a mandaté le Rapporteur spécial sur le droit au développement à contribuer à la promotion, la protection et la concrétisation du droit au développement dans le cadre d’une mise en œuvre cohérente et intégrée du Programme de développement durable à l’horizon 2030 et des autres documents adoptés au niveau international en 2015, dont le Cadre de Sendai pour la réduction des risques de catastrophes naturelles, le Programme d’action d’Addis-Abeba issu de la troisième Conférence internationale sur le financement du développement et l’Accord de Paris sur les changements climatiques.

Cette visite sera la première que le titulaire du mandat effectue depuis sa nomination en 2017. Le Rapporteur spécial espère évaluer les progrès relatifs à la concrétisation du droit au développement au Cap Vert et identifier les défis en vue de formuler des recommandations au Gouvernement et autres parties prenantes qui travaillent à la mise en œuvre du développement durable et à la concrétisation du droit au développement au Cap Vert.

En prévision de la visite, le Rapporteur spécial serait reconnaissant de recevoir des informations de la société civile et autres acteurs sur les points suivants:

  • Bonnes pratiques pour la mise en œuvre du Programme de développement durable à l'horizon 2030.
  • Problèmes principaux et défis rencontrés dans la mise en œuvre du droit au développement au Cap Vert (par exemple, quelles sont les principales lacunes au niveau juridiques ainsi qu’au niveau des politiques publiques).
  • Comment le pays surveille-t-il l'impact des politiques et des projets de développement sur la promotion des droits de l'homme?
  • Comment le Gouvernement encourage-t-il et garantit-il une participation populaire efficace vis-à-vis des politiques et programmes de développement? Une attention particulière sera accordée à l'accès à l'information et à la participation effective et active des populations à la conception, à la mise en œuvre et au suivi des programmes de développement; ainsi que l'accès aux mécanismes de reddition des comptes.
  • Comment les objectifs en matière de droits de l'homme sont-ils inclus lors de l'adoption et de la mise en œuvre des politiques et programmes de développement? Des évaluations d'impact des dites politiques sur les droits de l'homme sont-elles effectuées? Dans quelle mesure les organisations de la société civile et autres parties prenantes sont-elles incluses dans le processus d’évaluation et de quelle manière?
  • Comment le Gouvernement assure-t-il un partage / une redistribution équitable de la croissance économique? Quels sont les dispositifs de protection sociale mis en place pour lutter contre la pauvreté et garantir l'accès aux services de base pour tous?
  • Quelles politiques / mesures sont en place pour remédier aux inégalités, y compris celles fondées sur le genre et le statut social?
  • Informations concernant l'Aide Publique au Développement et la coopération au développement et leurs impacts sur la promotion des droits de l'homme.
  • Suggestions de recommandations que le Rapporteur spécial pourrait adresser au Gouvernement et aux autres parties prenantes ayant un impact sur le développement et le droit au développement à Cap Vert.
  • Suggestions et contacts des parties prenantes que le Rapporteur spécial pourrait rencontrer, y compris des institutions gouvernementales nationales et locales, des organisations intergouvernementales, des acteurs privés et des partenaires bilatéraux et multilatéraux actifs au Cap Vert ainsi que des organisations de la société civile, des représentants communautaires, des universitaires et des particuliers.
  • Suggestions de villes, localités, communautés que le Rapporteur spécial pourrait envisager de visiter
  • Toute autre information que vous jugez pertinente pour la visite du Rapporteur spécial.

Au cours de la visite, le Rapporteur spécial souhaite rencontrer des organisations de la société civile, des institutions indépendantes des droits de l’homme, et des défenseurs des droits de l’homme. Le calendrier et les lieux des réunions avec les représentants de la société civile seront partagés en temps utile.

Toutes les informations doivent être envoyées à srdevelopment@ohchr.org avant le 12 octobre 2018 en français ou en anglais.

Afin d’obtenir de plus amples informations sur le Rapporteur spécial et son mandat, veuillez vous rendre sur la page Web du mandat*.


​In this section
Contact us

Special Rapporteur on the right to development
OHCHR-UNOG,
8-14 Avenue de la Paix
1211 Geneva 10,
Switzerland

Fax: + 41 22 917 9006
Email: srdevelopment@ohchr.org