" Promettons de ne jamais nous incliner devant ceux qui cherchent à instiller la peur dans nos cœurs en s’attaquant sauvagement à des collègues qui mènent des activités sur le terrain, alors qu’ils étaient animés par les meilleures intentions et au service des communautés. Promettons de nous souvenir d’eux et de soutenir les collègues qui sont exposés tous les jours dans leur travail à des dangers très réels qui menacent leur vie et leur santé. "

–Haut-Commissaire des Nations Unies aux droits de l’homme, Navi Pillay.

Des femmes et des hommes courageux risquent leur vie chaque jour en servant la cause des droits de l’homme. Bon nombre d’entre eux le font dans des environnements parmi les plus instables et les plus dangereux au monde, avec un objectif à l’esprit : faire du monde un endroit plus équitable et plus sûr.

Que ce soit par la diplomatie, des conseils juridiques, des actions de formation et de plaidoyer, des activités de recherche et d’enquête ou des campagnes publiques, ou en gérant la logistique et la sécurité, le budget et les technologies, les fonctionnaires qui travaillent dans le domaine des droits de l’homme s’emploient à faire en sorte que la jouissance des droits de l’homme soit une réalité sur le terrain, à tout moment.

En février 1997, cinq collègues travaillant dans le domaine des droits de l’homme sont morts dans une embuscade à Cyangugu (Rwanda).

En août 2003, 22 personnes ont perdu la vie lors d’un bombardement qui visait le Canal Hotel, à Bagdad, parmi lesquelles le Haut-Commissaire aux droits de l’homme, Sergio Vieira de Mello.

En janvier 2010, deux collègues travaillant dans le domaine des droits de l’homme ont péri dans le tremblement de terre dévastateur qui a frappé Haïti.

En avril 2011, un spécialiste des droits de l’homme a été tué dans une attaque menée contre un bureau des Nations Unies à Mazar-e-Sharif (Afghanistan).

Cette page rend hommage aux personnes qui ont perdu la vie en s’acquittant de leur mission de promouvoir les droits des personnes autour d’elles en prenant de grands risques sur le plan personnel.

Rwanda, 1997
Le 4 février 1997, cinq collègues travaillant dans le domaine des droits de l’homme sont morts dans une embuscade à Cyangugu (Rwanda).

Iraq, 2003
Le 19 août 2003, 22 personnes ont perdu la vie lors d’un bombardement qui visait le Canal Hotel, à Bagdad, parmi lesquelles le Haut-Commissaire aux droits de l’homme, Sergio Vieira de Mello.

Haïti, 2010
Le 12 janvier 2010, des milliers de Haïtiens ont perdu la vie dans un tremblement de terre d’une magnitude de 7. L’ONU a perdu 102 collègues travaillant dans le domaine des droits de l’homme, dont deux spécialistes des droits de l’homme.

Afghanistan, 2011
Le 1er avril 2011, un administrateur des droits de l’homme a été tué dans une attaque menée contre un bureau des Nations Unies à Mazar-e-Sharif (Afghanistan).