Andrew Gilmour

Andrew Gilmour, Royaume-Uni, a pris ses fonctions de Sous-Secrétaire général aux droits de l’homme le 1er octobre 2016, à la tête du Bureau du Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l’homme de New York.

En octobre 2016, M. Gilmour a été nommé par le Secrétaire général comme haut responsable, au sein du système des Nations Unies, de la lutte contre l’intimidation et les représailles à l’encontre des personnes coopérant avec les Nations Unies sur les droits de l’homme.

Dans son ancien poste de Directeur pour les questions politiques, le maintien de la paix et les affaires humanitaires au Cabinet du Secrétaire général, qu’il occupait depuis 2012, M. Gilmour était chargé de promouvoir l’initiative " les droits de l’homme avant tout ".

Depuis qu’il a rejoint les Nations Unies en 1989, il a occupé diverses fonctions au siège des Nations Unies comme sur le terrain, notamment en Afghanistan et au Pakistan, au Kosovo, au Moyen-Orient et en Afrique de l’Ouest.  Ces dernières années, il a assumé les fonctions de Représentant spécial adjoint du Secrétaire général pour l’Irak et plus tard, au Soudan du Sud.  Il était auparavant Représentant du Secrétaire général à Belgrade.

Avant d’entrer à l’ONU, M. Gilmour était chercheur associé au " Center for Strategic and International Studies " de Washington et a travaillé dans les domaines de la politique et du journalisme.  Au cours de sa carrière, il a rédigé plusieurs articles parus dans un large éventail de publications.

M. Gilmour est titulaire de maîtrises en Histoire de l’Université d’Oxford et en Histoire et Sciences politiques de la London School of Economics.

M. Gilmour, Écossais, est né en 1964. Il est marié et père de quatre enfants.

Télécharger la photo de qualité pour impression.

Voir toutes les déclarations du Sous-Secrétaire général aux droits de l’homme.