Mandat du HCDH

Le Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l’homme (HCDH) est chargé par l’Assemblée générale de promouvoir et protéger l’exercice et la pleine réalisation, par tous, de tous les droits de l’homme. La Charte des Nations Unies, la Déclaration universelle des droits de l’homme, ainsi que le droit international des droits de l’homme et les traités qui s’y rapportent ont défini ces droits.

Le HCDH a été créé par l’Assemblée générale en 1993 par sa résolution 48/141, qui décrit également son mandat.

Le HCDH a les fonctions suivantes :

  • promouvoir et protéger tous les droits de l’homme pour tous ;
  • recommander que les organismes des Nations Unies améliorent la promotion et la protection de tous les droits de l’homme ;
  • promouvoir et protéger le droit au développement ;
  • apporter une assistance technique aux États afin d’appuyer les activités dans le domaine des droits de l’homme ;
  • coordonner les programmes des Nations Unies relatifs à l’éducation et à l’information dans le domaine des droits de l’homme ;
  • contribuer activement à écarter les obstacles qui entravent la réalisation des droits de l’homme ainsi qu’à empêcher que les violations des droits de l’homme ne persistent ;
  • engager un dialogue avec les gouvernements afin de garantir le respect de tous les droits de l’homme ;
  • renforcer la coopération internationale visant à promouvoir et à défendre tous les droits de l’homme ;
  • coordonner les activités touchant la promotion et la protection des droits de l’homme dans l’ensemble du système des Nations Unies ;
  • rationnaliser, adapter, renforcer et simplifier les mécanismes des Nations Unies.