Le HCDH en Afrique centrale

Profil

Le Centre des Nations Unies pour les droits de l’homme et la démocratie en Afrique centrale, également appelé Bureau régional du HCDH pour l’Afrique centrale, est basé à Yaoundé, au Cameroun. Il a été créé à la demande d’États membres de la Communauté économique des États de l’Afrique centrale (CEEAC) et suite aux résolutions 53/78 A et 54/55 A de l’Assemblée générale.

Le Centre régional suit la situation des droits de l’homme, communique sur les tendances observées, œuvre en faveur de la prévention, du renforcement des capacités et de la sensibilisation auprès des autorités nationales, des institutions nationales des droits de l’homme, de la société civile et des organisations internationales et leur apporte ses services de conseil afin de soutenir la promotion et la protection des droits de l’homme et de la démocratie. Dix pays de la Communauté économique des États de l’Afrique centrale (CEEAC) y sont rattachés : le Burundi, le Cameroun, le Gabon, la Guinée équatoriale, la République centrafricaine, la République du Congo, la République démocratique du Congo, le Rwanda, Sao Tomé-et-Principe et le Tchad. En outre, le Centre régional participe activement aux réunions du Comité consultatif permanent des Nations Unies chargé des questions de sécurité en Afrique centrale.


Type de présence
Bureau régional
Année de création
2001
Bureaux locaux
Yaoundé
Nombre de membres du personnel
14
Besoins budgétaires annuels
1,610,000 USD

Réalisations

  • Coopération des États avec les mécanismes des droits de l’homme : en réponse aux demandes des États, le Bureau régional du HCDH pour l’Afrique centrale a soutenu les pays de la sous-région dans la préparation de leurs rapports périodiques aux organes conventionnels. Grâce à cet appui technique et fonctionnel, les États membres ont été en mesure de soumettre leurs rapports pour l’EPU et les sessions des comités dans les délais impartis.
  • Sécurité et alerte rapide : le Bureau régional veille à ce que les droits de l’homme figurent en permanence à l’ordre du jour de toutes les réunions du Comité consultatif permanent des Nations Unies chargé des questions de sécurité en Afrique centrale, en particulier dans les situations de crise. Il attire l’attention sur les aspects relevant des droits de l’homme dans le cadre des interventions menées par les parties prenantes et entreprend des activités de suivi de la situation en matière de droits de l’homme, d’enquête et d’établissement de rapports, y compris à distance, et travaille avec les institutions chargées de l’application des lois, le pouvoir judiciaire, les parlements et d’autres institutions pour s’assurer qu’ils respectent les principes des droits de l’homme et demandent des comptes aux auteurs des violations, ce qui le place en première ligne en ce qui concerne les efforts déployés à l’échelle de l’ONU pour prévenir et résoudre les crises politiques et sociales qui sévissent dans de nombreux pays.
  • En outre, le Bureau régional du HCDH pour l’Afrique centrale a renforcé sa coopération avec les procédures spéciales des Nations Unies rattachées au Conseil des droits de l’homme concernant la crise politique dans les régions du sud-ouest et du nord-ouest du Cameroun, ce qui a donné lieu à des communications envoyées par les rapporteurs spéciaux au Gouvernement du Cameroun, à des communiqués de presse et à des tribunes publiées dans les journaux nationaux. Il a également entraîné la création d’un réseau d’organisations de défense des droits de l’homme dans l’extrême-nord du Cameroun, connu sous le nom de COSDHEN, à la suite d’une série d’activités de renforcement des capacités en matière de suivi de la situation des droits de l’homme et de signalement dans le contexte de la lutte contre le terrorisme et de l’extrémisme violent.
  • Protection de l’espace civique et de la participation : le Bureau régional du HCDH pour l’Afrique centrale défend la participation à la vie politique et mène constamment des activités de renforcement des capacités avec les principales parties prenantes afin d’accroître la participation de groupes spécifiques tels que les populations autochtones, les femmes et les personnes vivant avec un handicap. Depuis les élections parlementaires, municipales et sénatoriales de 2013 et les élections sénatoriales et présidentielles de 2018 au Cameroun, la participation des personnes handicapées aux élections a sensiblement augmenté, ce qui constitue un résultat positif. 
  • Démocratie et état de droit : les interventions du Bureau régional du HCDH pour l’Afrique central visant à assurer la bonne gouvernance, l’état de droit et le principe de responsabilité dans toute la région reposent sur sa mission sans équivalent en matière de démocratie. Le Bureau régional a joué un rôle clé dans la mise en place de mécanismes de prévention et de protection des droits de l’homme dans le contexte électoral au Burundi et au Cameroun.
  • Soutien aux médias : le Bureau régional a formé des professionnels des médias aux questions des droits de l’homme afin de mettre en place un réseau de journalistes dans la sous-région, ce qui a permis d’améliorer considérablement la visibilité du HCDH dans la zone. Plus de 184 articles ont été publiés dans la presse écrite et la presse en ligne sur les activités relatives aux droits de l’homme et à la démocratie organisées par le Bureau régional dans les pays de la sous-région, et plusieurs dizaines de reportages télévisés et radiophoniques portant sur des questions liées aux droits de l’homme ont été diffusés.
  • Développement : suite à l’engagement du Bureau régional auprès de quatre sociétés basées au Cameroun et au Gabon et aux avancées qui en ont découlé, les entreprises accordent une plus grande attention aux droits de l’homme dans leurs activités commerciales. Grâce à sa participation active aux réunions des équipes de pays des Nations Unies des pays cibles, le Bureau régional a acquis une position stratégique auprès des entreprises publiques et privées afin de défendre la promotion et la protection des droits de l’homme dans tous les secteurs d’activités.

Partenaires et donateurs

Partenaires : organismes des Nations Unies, présences sur le terrain chargées des droits de l’homme, organisations internationales et régionales telles que le Bureau régional des Nations Unies pour l’Afrique centrale (BRENUAC) et la Communauté économique des États de l’Afrique centrale (CEEAC), institutions nationales des droits de l’homme en Afrique centrale, gouvernements de la sous-région, organes d’administration des élections, parlements, responsables de l’application des lois, médias et société civile.

Donateurs : OIF, Belgique.

Domaines d’action du HCDH


Piliers thématiques
  • Mécanismes : amélioration de l’application des recommandations formulées par les mécanismes internationaux des droits de l’homme
  • Développement : intégration des droits de l’homme dans le développement durable
  • Responsabilité : consolidation de l’état de droit et du principe de responsabilité concernant les violations des droits de l’homme
  • Non-discrimination : renforcement de l’égalité et lutte contre la discrimination
  • Participation : renforcement et protection de l’espace civique et de la participation
  • Paix et sécurité : alerte rapide, prévention et protection des droits de l’homme dans les situations de conflit et d’insécurité
Évolutions
  • Prévention
  • Mouvement mondial en faveur des droits de l’homme
  • Espace civique
  • Inégalités
  • Corruption
  • Personnes en situation de déplacement
Populations mises en avant
  • Les femmes
  • Les personnes handicapées

Dernière révision : June 2020



Siège

Service du renforcement des capacités et des opérations sur le terrain
Le contact est à Genève.

Unité pour l'Afrique
Tél. +41 22 928 9360

Bureaux régionaux/Centre

Afrique centrale
Le HCDH en Afrique centrale
Centre des Nations Unies pour les droits de l'homme et la démocratie en Afrique centrale
Avenue Rosa Parks
Golf Ntougou - BP 836
Yaoundé, Cameroun
Tél. : +222 50 58 00;
Fax : (+237) 222 21 24 75 / 222 21 24 77

Afrique de l'Est
Le HCDH en Afrique de l'Est
(Addis Ababa, Ethiopie)
ECA
Room 1NC2
P.O.Box 305
Tél. : (251 11) 544 3105

Afrique australe
Le HCDH en Afrique australe
Bureau du Haut-Commissariat aux droits de l'homme à Pretoria (HCDH-Pretoria)
c/o UNDP
Immeuble Metropark, 5e étage
351 Avenue Schoeman,
P.O. Box 6541, Pretoria 0001,
Afrique du Sud
Tél. : +27 12 354 8680/8686

Afrique de l'Ouest
Le HCDH en Afrique de l'Ouest
Parcelle n°20, en face de l'hôtel Azur,
Route du King Fahd Palace, BP 154,
Dakar, Senegal 
Tél. : +221 33 869 39 69
Site Web

Bureaux du HCDH en Afrique
External Links
Le HCDH sur le terrain