Retour


Le Conseil des droits de l'homme tiendra une session extraordinaire sur les violations commises par le groupe terroriste Boko Haram (1er avril)

Retour

27 mars 2015

27 mars 2015

Le Conseil des droits de l'homme tiendra sa vingt-troisième session extraordinaire le mercredi 1er avril 2015, «à la lumière des attaques terroristes et des violations des droits de l'homme commises par le groupe terroriste Boko Haram».

La session extraordinaire se tiendra à partir de 9 heures le mercredi 1er avril en salle XX du Palais des Nations. La réunion sera retransmise en direct sur webtv.un.org.

Le Président du Conseil de droits de l'homme a reçu une lettre le 26 mars de la part de la Mission permanente de l'Algérie, au nom du Groupe africain à Genève, dans laquelle figure la demande de convocation de la session extraordinaire.

La demande a reçu à ce jour le soutien de 20 États membres du Conseil: Afrique du Sud, Algérie, Botswana, Brésil, Congo, Côte d'Ivoire, Cuba, Éthiopie, Fédération de Russie, France, Gabon, Ghana, Kenya, Maroc, Namibie, Nigéria, Pakistan, Paraguay, Sierra Leone et Venezuela. La convocation d'une session extraordinaire du Conseil exige le soutien d'au moins 16 États membres.

La demande est également appuyée, à ce jour, par les quatre États observateurs suivants: Cameroun, Djibouti, Mozambique et République centrafricaine.

La liste des signataires reste ouverte jusqu'à la tenue de la session extraordinaire.

Dans le cadre de la session extraordinaire, le Conseil des droits de l'homme tiendra une réunion d'organisation le lundi 30 Mars, à 15 heures, en salle XX. Cette réunion est également ouverte à la presse.

__________

Ce document est destiné à l'information; il ne constitue pas un document officiel

Retour

Retour

Non