Retour


Le Conseil tiendra une session extraordinaire sur la situation des Rohingyas et autres minorités dans l’État de Rakhine du Myanmar

Retour

28 novembre 2017

GENEVE (28 novembre 2017) - Le Conseil des droits de l'homme tiendra le mardi 5 décembre 2017, en salle XX du Palais des Nations, à Genève, une session extraordinaire consacrée à « la situation des droits de l'homme des personnes appartenant à la minorité musulmane des Rohingyas et des autres minorités dans l’État de Rakhine du Myanmar ».

Cette vingt-septième session extraordinaire du Conseil se tiendra à partir de 10 heures et sera retransmise en direct sur webtv.un.org.

Cette session extraordinaire est convoquée suite à une demande officielle présentée par le Bangladesh et l’Arabie saoudite, qui est soutenue par les 33 États membres du Conseil suivants : Albanie, Allemagne, Arabie saoudite, Bangladesh, Belgique, Botswana, Côte d'Ivoire, Croatie, Égypte, El Salvador, Émirats arabes unis, États-Unis, Géorgie, Ghana, Hongrie, Indonésie, Iraq, Japon, Kenya, Kirghizistan, Lettonie, Nigéria, Panama, Paraguay, Pays-Bas, Portugal, Qatar, République de Corée, Royaume-Uni, Rwanda, Slovénie, Togo, Tunisie.  La convocation d'une session extraordinaire du Conseil exige le soutien d'au moins 16 États membres, soit un tiers des 47 membres du Conseil.

La demande de convocation de cette session extraordinaire est également soutenue par les 40 États observateurs suivants : Afghanistan, Algérie, Australie, Autriche, Azerbaïdjan, Bahreïn, Bulgarie, Canada, Chypre, Danemark, Espagne, Estonie, État de Palestine, Finlande, France, Grèce, Iran, Irlande, Italie, Jordanie, Kazakhstan, Koweït, Liban, Libye, Liechtenstein, Lituanie, Luxembourg, Malaisie, Maldives, Malte, Norvège, Pakistan, Pologne, Roumanie, Sénégal, Slovaquie, Soudan, Suède, Tchéquie, Turquie.

La liste des signataires reste ouverte jusqu'à la tenue de la session extraordinaire.

En vue de cette 26e session extraordinaire, le Conseil tiendra une réunion d’organisation le lundi 4 décembre, à 10 heures, en salle XX du Palais des Nations.  Cette séance sera publique.

___________

Ce document est destiné à l'information; il ne constitue pas un document officiel

Retour

Retour

Non