Retour


Allocution de bienvenue de son Excellence Coly Seck à la retraite du Conseil des Droits de l’Homme à Dakar

Retour

21 octobre 2019

Retraite du Conseil des Droits de l’Homme
Dakar, 21 – 22 octobre 2019

Allocution de bienvenue
de son Excellence Monsieur Coly SECK,
Ambassadeur, Représentant permanent du Sénégal auprès de l’Office des Nations unies à Genève et Président du Conseil des Droits de l’Homme de l’Organisation des Nations unies.

Monsieur le ministre des affaires étrangères et des sénégalais de l’extérieur,
Madame Michelle Bachelet, Haute Commissaire des Nations unies aux droits de l’homme,
Excellences Mesdames et Messieurs les ambassadeurs,
Distingués participants,

C’est avec plaisir et enthousiasme que je vous souhaite la bienvenue, à toutes et à tous, au pays de la Téranga, pour ces deux journées de retraite du Conseil des droits de l'homme.
Bien qu’on soit très loin de Genève, je ne peux m’empêcher de penser aux longues heures de discussions intenses que nous avons eues dans la salle 20 et aux réalisations majeures que nous y avons également accomplies tout au long de cette année. 

Mais c’est avec votre bonne volonté et votre engagement que nous avons pu atteindre ces résultats. J’aimerais donc saisir cette occasion pour exprimer, au nom du Sénégal, mes sincères remerciements à tous les membres du Conseil des droits de l’homme ainsi qu’à toutes les autres parties prenantes qui n'ont cessé de me manifester leur compréhension, de m'apporter leur collaboration et leur depuis le 1er janvier 2019, date à laquelle ce mandat du Sénégal à la tête du Conseil a débuté. Merci à tous d’avoir fait le déplacement. 

Je tiens à remercier particulièrement, SEM Amadou Ba, Ministre des affaires étrangères et des Sénégalais de l’extérieur d'avoir bien voulu organiser et accueillir, sous les directives de SEM Macky Sall, Président de la République du Sénégal, cet important évènement à Dakar, marquant ainsi la première réunion que le Conseil des droits de l’homme tient en Afrique, depuis sa création.

Je remercie bien spécialement Madame la haute commissaire, Michelle Bachelet pour sa présence parmi nous.

Excellences, mesdames et messieurs,
La retraite du Conseil des droits de l’homme est un moment d’échange et de débat sur toutes de grandes questions d’actualité qui intéressent la communauté internationale et qui peuvent avoir un impact sur la pleine jouissance des droits de l’homme.

Cette année, nous nous intéressons a quatre thèmes importants que sont l’Environnement, le changement climatique et les droits de l'homme - les Migrations de masse et les droits de l'homme - les Droits de l'homme face aux inégalités croissantes et la responsabilité sociale des entreprises et les  Droits de l'homme à l’ère du numérique.

Celles-ci sont fait des préoccupations fondamentales qui affectent le quotidien de nos populations. Par conséquent, le Sénégal a pensé que le Conseil des droits de l’homme devrait s’y pencher davantage, afin d’identifier les voies et moyens les meilleurs pour trouver une solution concertée et durable face à ces défis.

C’est en cela que réside notamment tout le sens de la retraite du Conseil des droits de l’homme qui se tient aujourd’hui à Dakar.

Nous avons ainsi fait le pari de l’ouverture, de l’écoute mutuelle et de la réflexion prospective afin de stimuler et de favoriser des discussions de qualité sur des questions importantes qui vont rythmer notre quotidien pour les prochaines décennies.

Je sais pouvoir compter sur vos contributions positives pour faire ensemble de cette retraite une grande réussite.

Je vous remercie.


Retour

Retour

Non