Conseil des droits de l'homme des Nations Unies

Le Conseil des droits de l'homme est un organe intergouvernemental du système des Nations Unies, composé de 47 États qui ont la responsabilité de renforcer la promotion et la protection des droits de l'homme autour du globe.

 Réunions

Groupe de travail sur l'examen périodique universel
38e session
Du: 3 mai 2021
Au: 14 mai 2021

Groupe de travail sur le droit au développement
21e session
Du: 17 mai 2021
Au: 21 mai 2021

Conseil des droits de l'homme
47e session
Du: 21 juin 2021
Au: 9 juillet 2021

Conseil des droits de l’homme
48e session
Du: 13 septembre 2021
Au: 1 octobre 2021

Groupe de travail sur l'examen périodique universel
39e session
Du: 1 novembre 2021
Au: 12 novembre 2021

 Articles d'intérêts

Réunion-débat sur la COVID-19 : nous devons « redynamiser notre combat pour l’égalité et la justice raciale »
Lors de la commémoration du vingtième anniversaire de la Déclaration et du Programme d’action de Durban, plusieurs participants au Conseil des droits de l’homme ont demandé instamment aux gouvernements et aux Nations Unies de redoubler d’efforts afin de lutter contre le racisme structurel et la discrimination raciale mis en évidence par la pandémie de COVID-19 et qui affectent de manière disproportionnée les minorités raciales et ethniques.
2 mars 2021
Le Secrétaire général Guterres appelle à une réinitialisation mondiale, "pour reconstruire en mieux, guidé par les droits de l'homme"
Dans un discours prononcé devant le Conseil des droits de l'homme, axé sur le racisme, les femmes et l'impact de la pandémie sur les droits de l'homme, Antonio Guterres a déclaré que "le relèvement nous donne l'occasion de générer une dynamique de transformation"
22 février 2021
Michelle Bachelet demande un plus grand soutien envers les systèmes de protection sociale, la liberté de la presse et la participation du public aux décisions
« La pandémie a révélé la sombre réalité de la discrimination, des profondes inégalités et de l’insuffisance chronique du financement des services essentiels et des droits fondamentaux », a déclaré la Haute-Commissaire.
22 février 2021
Le coup d’État au Myanmar constitue un « revers cinglant » pour les droits de l’homme et le pouvoir doit être rendu aux civils
À l’ouverture de la session extraordinaire du Conseil des droits de l’homme, la Haute-Commissaire adjointe a déclaré que « le recours aveugle aux armes meurtrières ou à létalité réduite contre des manifestants pacifiques est inacceptable. Toute escalade de la violence contre le peuple du Myanmar ne fera qu’accentuer l’illégitimité du coup d’État et la culpabilité de ceux qui en sont responsables. »
12 février 2021
Soudan : selon l’Expert indépendant, de profondes réformes sont engagées mais des défis majeurs persistent
Dans son dernier rapport, l’Expert indépendant sur le Soudan exhorte au soutien et à l’engagement continus de la part de la communauté internationale afin d’aider le pays à traverser une difficile période de transition.
23 octobre 2020
Enquête sur le Burundi : aucun progrès en matière de droits de l’homme malgré la nouvelle présidence
La Commission d’enquête sur le Burundi décrit les graves violations des droits de l’homme qui se produisent dans le contexte des élections de 2020, notamment les exécutions sommaires, les détentions et arrestations arbitraires, la torture et les violences sexuelles.
23 septembre 2020

Plus d’articles