English | Español

Les conséquences du fondamentalisme et de l'extrémisme sur l'exercice des droits culturels

La montée du fondamentalisme et de l'extrémisme, sous leurs diverses formes, constitue une grave menace pour les droits de l'homme partout dans le monde et pose des problèmes croissants auxquels il faut répondre d'urgence, selon une approche fondée sur les droits de l'homme.

Ci-dessous, vous trouverez les travaux thématiques produits par le mandat sur ce thème, de même que les développements de cette approche dans d'autres secteurs du système des Nations Unies et des liens importants pour aller plus loin.

Rapports


Les fondamentalismes et extrémismes et leur grave impact sur l'exercice des droits culturels (2017)

Dans son rapport thématique 2017 au Conseil des droits de l'homme (A/HRC/34/56), la Rapporteuse spéciale examina la montée du fondamentalisme et de l'extrémisme, sous leurs diverses formes, et leurs graves conséquences pour l'exercice des droits culturels.

Le rapport montra en quoi ces menaces compromettent gravement l'exercice des droits culturels, ont en commun un état d'esprit qui repose sur l'intolérance pour la différence et le pluralisme et tentent d'éradiquer la diversité culturelle et la contestation. La Rapporteuse spéciale souligna le rôle central des droits culturels dans la lutte contre le fondamentalisme et l'extrémisme, affirmant que les arts, l'éducation, les sciences et la culture sont indispensables pour ouvrir d'autres perspectives, donner un espace à la contestation pacifique, promouvoir l'intégration, et protéger les jeunes de la radicalisation.

L'experte émis plusieurs recommandations, parmi lesquelles elle appelle la communauté internationale à accorder beaucoup plus d'attention à ceux qui s'opposent localement au fondamentalisme et à l'extrémisme, les défenseurs des droits humains, y compris les défenseuses des droits humains, et à les intégrer dans les réunions internationales organisées pour débattre des stratégies de lutte contre ces idéologies.

Pour plus d'information, accéder à la page dédiée au rapport.

L'impact du fondamentalisme et de l'extrémisme sur les droits culturels des femmes (2017)



© Mohamed Messara. Une actrice performe une scène de la pièce “Le péché du succès” lors de la 17ème édition des Journées théâtrales de Carthage, au théâtre municipal de Tunis, Tunisie, 18 octobre 2015. La pièce, écrite et dirigée par l’écrivaine et directrice de théâtre Meriam Bousselmi, explore la situation des femmes arabes aujourd’hui et leur lutte pour l’égalité avec les hommes.

La Rapporteuse spéciale continua d'approfondir la question du fondamentalisme et de l'extrémisme dans son rapport 2017 à l'Assemblée Générale (A/72/155). Dans ce rapport, elle se concentra sur les impacts de ces idéologies sur les droits culturels des femmes.

Elle souligna que, pour contrer le fondamentalisme et l'extrémisme, il faut adopter une approche basée sur les droits humains qui soit sensible à la dimension de genre, qui accorde une place centrale aux droits culturels et à l'égalité des femmes, et qui défende le principe d'universalité. La Rapporteuse spéciale insista en particulier sur le fait que les droits fondamentaux des femmes, notamment leurs droits culturels, constituent un élément essentiel de la lutte contre le fondamentalisme et l'extrémisme, sans lequel elle ne pourra aboutir.

Afin d'évaluer l'impact du fondamentalisme et de l'extrémisme sur la jouissance des droits culturels des femmes, la Rapporteuse spéciale a diffusé un questionnaire en mai 2017. Voir la note verbale, le questionnaire ainsi que les réponses reçues sur la page dédiée au rapport.

Évènements et productions associés

  • Participation de la Rapporteuse spéciale au séminaire « L'agenda 2030, les droits sexuels et reproductifs et la montée globale des fondamentalismes », organisé par Agenda 2030 Feminista, Barcelone, 7 mars 2019
  • Discours liminaire de la Rapporteuse spéciale au séminaire annuel du Council for Religious and Life Stance Communities intitulé « What Is at Stake When Religion and Culture Bypass Human Rights & Who Pays the Prize? », Oslo, Norvège, 4 décembre 2018
  • Participation de la Rapporteuse spéciale au colloque « Liberté de religion ou de croyance, droits culturels et femmes: promouvoir une perspective de genre pour les libertés de pensée, de conscience et de religion », organisé par Muslims for Progressive Values, Genève, 23 mai 2018
  • Contribution écrite de la Rapporteuse spéciale à la conférence « Combattre l'extrémisme violent : le contexte européen et la diaspora bangladeshi », organisée par European Bangladesh Forum, évènement parallèle de la 37ème session du Conseil des droits de l'homme, Genève, 22 mars 2018
  • Évènement parallèle «#ImamsForShe : Impliquer les Imams en faveur d'une équité de genre durable et de l'émancipation des femmes et filles », 62ème session de la Commission pour le statut de la femme, New York, 19 mars 2018
  • Évènement parallèle sur l'impact du fondamentalisme et de l'extrémisme sur l'exercice des droits culturels « Faire face à l'avalanche de haine », Genève, 3 mars 2017
    • Visionner la vidéo de l'évènement (en anglais)
  • Évènement parallèle « Le temps est venu de prendre position sur l'impact du fondamentalisme et de l'extrémisme sur l'exercice des droits culturels des femmes », New York, 26 octobre 2017

Liens utiles

Procédures spéciales
Rapporteuse spéciale sur les droits culturels
Derniers rapports thématiques
Approches thématiques
Contacter le mandat

Karima Bennoune, Rapporteuse spéciale dans le domaine des droits culturels
c/o OHCHR-UNOG
CH-1211 Genève 10
Suisse
Téléphone: +41 22 917 96 30
Fax: +41 22 917 90 06
Courriel: srculturalrights@ohchr.org

Compte personnel de la Rapporteuse spéciale sur Twitter @UNSRCulture

Inscription sur la liste de diffusion de la Rapporteuse spéciale

Si vous voulez vous inscrire sur la liste de diffusion de la Rapporteuse spéciale, veuillez envoyer un courriel à : srculturalrights@ohchr.org, avec le titre 'liste de diffusion de la Rapporteuse spéciale'.

Autres mécanismes impliqués
Liens externes