Le HCDH, un ardent défenseur des droits de l’homme au sein du Comité de la sécurité alimentaire mondiale

Le HCDH apporte une perspective fondée sur les droits de l’homme aux discussions techniques sur l’alimentation, permettant ainsi une évaluation complète des causes structurelles de l’insécurité alimentaire et de la malnutrition. Nos analyses permettent de mettre en évidence des formes d’exclusion et de discrimination, notamment la discrimination fondée sur le genre, qui sont enracinées de longue date et empêchent les plus vulnérables de revendiquer leur droit à l’accès à l’alimentation.

Le HCDH apporte cette perspective au Comité de la sécurité alimentaire mondiale (CSA) et à ses instruments et événements de sensibilisation. En particulier, nous avons notamment contribué aux instruments de politique ci-dessous.

Nouvelles directives du CSA sur les systèmes alimentaires et la nutrition

En 2017, le CSA a décidé de s’engager dans un processus de convergence des politiques afin d’harmoniser les secteurs de l’alimentation, de l’agriculture et de la santé.

Nous avons joué un rôle de premier plan dans l’élaboration des Directives volontaires sur les systèmes alimentaires et la nutrition afin de garantir qu’elles reflètent et mettent en avant les normes internationales en matière de droits de l’homme.

Ces directives sont présentées au Comité pour approbation en octobre 2020.

La première version des Directives volontaires du CSA sur les systèmes alimentaires et la nutrition est disponible dans les six langues de l’ONU sur le site Web de la FAO.