Les dimensions culturelles du droit à l’éducation ou le droit à l’éducation en tant que droit culturel


Publié
16 avril 2021
Auteure
Rapporteuse spéciale sur le droit à l'éducation
Presenté
À la 47e session du Conseil des droits de l’homme
Lien
A/HRC/47/32

Version facile à lire
(English | Français | Español)

Résumé

Les dimensions culturelles du droit à l’éducation sont des éléments cruciaux de la réalisation du droit universel à une éducation inclusive et de qualité, telle que la préconise l’objectif de développement durable n° 4. La Rapporteuse spéciale invite à considérer le droit à l’éducation comme un droit culturel en tant que tel, c’est-à-dire comme le droit de chacun d’accéder aux ressources culturelles nécessaires pour développer librement son processus d’identification, vivre des relations dignes de reconnaissance mutuelle tout au long de son existence et affronter les défis cruciaux auxquels notre monde doit faire face, de s’adonner aux pratiques qui permettent de s’approprier ces ressources et d’y contribuer. L’originalité de cette approche consiste à considérer la vie éducationnelle comme une relation vivante entre des acteurs (élèves, éducateurs, organisations et autres acteurs associés) et des ensembles de connaissances qui forment des ressources culturelles communes, porteuses « d’identité, de valeurs et de sens », sans lesquelles les acteurs ne peuvent rien

Méthodologie

Pour bénéficier de diverses vues et perspectives, la Rapporteuse spéciale a tenu une réunion d’experts à Genève les 3 et 4 février 2020.

La Rapporteuse spéciale a aussi préparé un questionnaire, envoyé le 15 janvier 2020, invitant toutes les parties prenantes intéressées à envoyer leurs contributions au plus tard le 20 février 2020. Voir plus dans la lettre d’invitation et le questionnaire ci-dessous.

Réponses reçues

États membres

Institutions locales

Organisations intergouvernementales

Institutions nationales des droits de l’homme

Parties prenantes de la société civile

Autres parties prenantes