Biodiversité et droits de l’homme


Contexte et résumé du rapport (A/HRC/34/49)

Dans sa résolution 28/11, le Conseil des droits de l'homme a reconnu la nécessité constante de clarifier certains aspects des obligations en matière de droits de l'homme relatives à l'environnement. Le Conseil a demandé au Rapporteur spécial de continuer à examiner ces obligations, en consultation avec les gouvernements, les mécanismes des droits de l'homme, les organisations de la société civile et d'autres entités. Le Rapporteur spécial a ensuite remis un rapport sur les droits de l'homme et la biodiversité à la 34e session du Conseil.

Dans son rapport (A/HRC/34/49), l'ancien Rapporteur spécial John H. Knox examine les obligations en matière de droits de l'homme relatives à la conservation et à l'utilisation durable de la diversité biologique (biodiversité). Il illustre l'importance que la biodiversité et les services rendus par les écosystèmes revêtent pour la pleine jouissance des droits de l'homme et précise la façon dont les obligations relatives aux droits de l'homme s'appliquent aux mesures liées à la biodiversité.

Conclusions du rapport

Dans le monde entier, la biodiversité est en proie à une dégradation et à une destruction rapides qui ont de graves et vastes conséquences pour le bien-être humain. Une démarche fondée sur les droits de l'homme est importante pour la biodiversité car elle :

  1. contribue à expliquer que l'appauvrissement de la biodiversité compromet également le plein exercice des droits de l'homme ;
  2. accroît la nécessité de protéger de toute urgence la biodiversité ;
  3. contribue à promouvoir des politiques cohérentes et légitimes dans le domaine de la conservation et de l'utilisation durable de la biodiversité.

Préparation du rapport

En préparation du rapport, le Rapporteur spécial a organisé une réunion d'experts et une consultation publique en septembre 2016 (note conceptuelle*). Il a également assisté au Congrès mondial de la nature 2016 et à la 13e réunion de la Conférence des Parties à la Convention sur la diversité biologique.

Le Rapporteur spécial a examiné les déclarations et les rapports fournis par des organisations internationales, des mécanismes des droits de l'homme, des universitaires et d'autres sources.

Il a également envoyé un questionnaire aux États (English | Français | Español) et à d'autres parties prenantes intéressées (English | Français | Español), qui a suscité plus de 60 réponses. Consulter les réponses au questionnaire*

Consulter chaque contribution individuelle et un résumé de toutes les contributions*

Présentation devant le Conseil des droits de l'homme

La déclaration du Rapporteur spécial au Conseil est disponible ici*. La vidéo de son dialogue avec les États et d'autres parties prenantes est accessible ici*.

Communiqué de presse

Le Rapporteur spécial a publié un communiqué de presse* le 1er mars 2017 et a demandé aux États de respecter leurs obligations en matière de droits de l'homme relatives à la protection de la biodiversité.


Rapporteur spécial sur les droits de l’homme et l’environnement
Récents rapports thématiques
Coordonnées

M. David R. Boyd
Rapporteur spécial sur les droits de l'homme et l'environnement
Palais des Nations, 8-14, avenue de la paix 1211 Genève 10
Suisse
+41 22 917 9159
srenvironment@ohchr.org
Suivez @Srenvironment sur Twitter

Envoyez un courriel à srenvironment@ohchr.org en spécifiant « Subscription » dans l'objet pour recevoir le bulletin d'information du Rapporteur spécial (en anglais).

Consultez les bulletins d'information*

Liens externes