Programme de bourses à l’intention de représentants autochtones

De quoi s’agit-il ?

Le Programme de bourses à l’intention de représentants autochtones est un programme de formation aux droits de l’homme mis en place par le Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l'homme (HCDH) dans le cadre de la première Décennie internationale des populations autochtones (1995-2004). Le programme contribue au renforcement des capacités de représentants autochtones qui, suite à la formation, ont une meilleure appréhension du système et des mécanismes des Nations Unies relatifs aux droits de l’homme en général et aux droits des peuples autochtones en particulier. Les personnes formées sont ainsi mieux à même de protéger et de promouvoir les droits de leurs communautés au niveau international. Depuis le lancement du Programme en 1997, plus de 300 hommes et femmes autochtones du monde entier ont participé à cette formation. Ils ont à leur tour formé d’autres personnes dans leurs communautés respectives.

Comment ça marche ?

Le programme de bourses est accessible dans quatre langues différentes: anglais, français, espagnol et russe. Les candidats sélectionnés bénéficient d'une prise en charge de leurs frais de voyage et de séjour et sont couverts par une assurance médicale de base. Le programme a lieu chaque année pendant 4 semaines à Genève et les boursiers des quatre composantes linguistiques sont formés ensemble grâce à une interprétation simultanée. Les dates de la formation coïncident habituellement avec les sessions du Mécanisme d’experts sur les droits des peuples autochtones (juin/juillet) afin de faciliter une participation active des boursiers à ce Mécanisme. Pour plus d’information sur les sessions données lors du programme, veuillez-vous rendre sur la page de la composante linguistique qui vous intéresse.   

Qui peut postuler ?

1. Le candidat doit être autochtone. (Les personnes non-autochtones ne seront pas prises en considération, même si elles ont un lien étroit avec des communautés ou organisations autochtones).
2. L’âge ne devrait pas être une limitation à la participation dans le programme.
3. Le niveau d’éducation ne devrait pas constituer une limitation à la participation au programme en raison des barrières sociaux-économiques auxquelles ont été confrontées les populations autochtones.
4. Les candidats doivent être aptes et disposés à former d’autres personnes de leur communauté ou de leur organisation à leur retour.
5. Les candidats doivent être désignés et soutenus par leur organisation ou leur communauté autochtone. Il est indispensable que l’organisation qui parraine le candidat ou la candidate soit dûment établie et représentative d’une communauté.
6. Le candidat doit avoir une bonne connaissance de la langue dans laquelle les sessions seront délivrées.

Comment postuler ?

Nous vous encourageons vivement à envoyer votre formulaire de candidature bien avant la date limite.

Les formulaires de candidature ne seront pris en compte que s’ils sont dûment complétés. Les parties I et II du formulaire doivent être signées et envoyées par courrier à l’adresse suivante :

M. Morse Caoagas Flores
Indigenous Peoples and Minorities Section
Office of the United Nations High Commissioner for Human Rights
UNOG-OHCHR
CH-1211 Geneva 10
Switzerland

Les formulaires scannés et envoyés par courrier électronique sont acceptés, bien que nous préférerions recevoir les formulaires par courrier postal. Vos formulaires scannés peuvent être envoyés à l’adresse suivante : fellowship@ohchr.org

Les formulaires de candidature doivent être accompagnés d’une lettre de recommandation officielle de l’organisation ou de la communauté autochtone qui soutient le/la candidat(e).

Quel est le processus de sélection ?

Sont pris en considération lors de la sélection des candidats des critères tels que : l'équilibre des genres, la répartition géographique ainsi qu’une représentation équilibrée des communautés autochtones. La situation générale des droits de l'homme dans les régions/pays respectifs est également un aspect important dans la prise de décision.

Les boursiers de l'année précédente font une présélection de 15 à 20 candidats par programme linguistique. Le processus inclus également un entretien téléphonique avec les candidats présélectionnés qui ont postulé soit au programme anglophone, francophone, hispanophone ou russophone. L’Université de Deusto et l’Université Russe de l’Amitié des Peuples sont également impliquées dans la sélection des candidats aux programmes hispanophone et russophone. La sélection finale est revue par un groupe consultatif composé de représentants autochtones. Le processus de sélection commence en été et est habituellement achevé à la fin de l’année/en début d’année suivante.

En raison du nombre d’applications, seuls les candidats présélectionnés sont contactés. Une fois le processus de sélection finalisé, les noms des participants au programme de bourse sont publiés sur notre page web (généralement en janvier).

D’autres questions ?

Vous pouvez adresser vos questions sur notre programme à l’adresse électronique suivante : fellowship@ohchr.org


​Dans cette section
Programme de bourses pour personnes autochtones
Télécharger

Brochure : Programme de bourses pour peuples autochtones
Anglais | Français | Espagnol | Russe

Formulaire de candidature 2018 pour le ​programme de bourses pour representants autochtones

Ces deux vidéos (versions longue et courte) présentent des témoignages de personnes qui ont participé au Programme de bourses pour représentants autochtones du Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l’homme (HCDH) :

Version longue : https://youtu.be/dzPHxMWdwTk
Version courte : https://youtu.be/ulgXId_Zulc