Comment communiquer des informations concernant des cas d’intimidation et de représailles ?

Pour commencer, veuillez lire notre guide succinct sur la communication d’informations concernant des cas de représailles : العربية  | 中文 | English | Français | Русский | Español

Les mécanismes mentionnés ci-dessous ont mis au point des moyens pour donner suite aux allégations d’actes d’intimidation et de représailles dirigés contre ceux qui coopèrent avec eux ou avec d’autres acteurs des Nations Unies et lutter contre ces abus.

Organisme/mécanisme des Nations Unies

Coordonnées

Conseil des droits de l’homme

Équipe du Secrétariat du Conseil des droits de l’homme chargée de la liaison avec les ONG : hrcngo@ohchr.org

Examen périodique universel

Secrétariat de l’EPU : uprreprisals@ohchr.org

Titulaires de mandat au titre des procédures spéciales

Vous pouvez utiliser le formulaire disponible en ligne pour envoyer les informations ou envoyer un courriel au titulaire de mandat concerné (voir la liste des adresses électroniques) ou à urgent-action@ohchr.org pour les demandes d’intervention urgente.

Organes conventionnels

Les allégations de cas d’intimidation et de représailles peuvent être adressées à l’organisme ou au mécanisme des Nations Unies avec qui la coopération a eu lieu, ou elles peuvent être envoyées directement à reprisals@ohchr.org afin d’en faciliter le suivi et d’aider à la coordination. D’autres canaux de communication sécurisés sont disponibles sur demande.  Les signalements concernant des cas présumés et des tendances peuvent être effectués toute l’année.

Il est à noter que le consentement éclairé de la victime présumée doit impérativement avoir été recueilli pour que les informations la concernant puissent faire l’objet d’un signalement et que des mesures soient prises.