Solidarité internationale et migrants : rapport


Date de publication
16 avril 2019
Publié par
l’Expert indépendant sur les droits de l’homme et la solidarité internationale
Présenté
à la 41e session du Conseil des droits de l’homme

Résumé

Dans ce rapport, l’Expert indépendant examine la question de savoir si l’incrimination et la répression des activités des militants des droits de l’homme et des autres acteurs humanitaires qui font preuve de solidarité envers les migrants et les réfugiés en leur portant assistance dans l’exercice de leurs droits fondamentaux sont conformes au droit international général et au droit international des droits de l’homme.

Les lois et pratiques nationales et régionales qui incriminent ou répriment pareilles manifestations de solidarité, ainsi que les actions menées par une partie de la société civile pour les empêcher, sont analysées au regard des normes et règles pertinentes du droit international général et du droit international des droits de l’homme.

Parce que les questions migratoires restent de première importance à notre époque, que les mesures prises par certains États, organisations régionales et groupes de la société civile pour incriminer ou réprimer l’expression de la solidarité internationale envers les migrants en situation irrégulière et les réfugiés ont de lourdes conséquences, et que ces mesures ont des effets graves sur les droits de l’homme, l’Expert indépendant a jugé important de se pencher sur cette question.


Procédures spéciales
Expert indépendant sur la solidarité internationale
Récents rapports thématiques
Autres participations
Liens externes
Coordonnées

Obiora C. Okafor
Expert indépendant sur les droits de l'homme et la solidarité internationale

HCDH-ONUG, 8-14 Avenue de la Paix, 1211 Genève 10, Suisse
Télécopie : (+41-22) 928 9010
Courriel : iesolidarity@ohchr.org