العربية | English | Español

Groupe de travail sur la discrimination à l’égard des femmes et des filles

Objectif du mandat

En tous lieux, les femmes et les filles continuent d’être victimes d’importants désavantages dus à la législation et à des pratiques discriminatoires. L’égalité n’a été réalisée dans aucun pays du monde et les engagements pris pour éliminer les lois discriminatoires n’ont pas été tenus.

Le mandat a été créé afin d’intensifier les efforts visant à éliminer toutes les formes de discrimination à l’égard des femmes et des filles dans le monde entier.

À propos du mandat

À sa quinzième session en 2010, le Conseil des droits de l’homme a adopté par consensus la résolution 15/23 afin de constituer un groupe de travail chargé de la question de la discrimination à l’égard des femmes dans la législation et dans la pratique.

Le mandat a été prorogé dernièrement en juin 2019 dans la résolution 41/6, et le Groupe de travail chargé de la question de la discrimination à l’égard des femmes dans la législation et dans la pratique a été renommé Groupe de travail sur la discrimination à l’égard des femmes et des filles.

En savoir plus sur le mandat et ses méthodes de travail.

À propos des membres

Le Groupe de travail est composé de cinq expertes indépendantes qui travaillent en groupe et produisent des travaux au nom du mandat. Il est équilibré sur le plan de la représentation géographique. En savoir plus sur les membres du Groupe de travail

Documents clés

Impact du mandat

Ce document souligne les réalisations du Groupe de travail et les efforts d’organisations de la société civile et d’autorités publiques pour éliminer la discrimination à l’égard des femmes.
Word : English

Derniers rapports thématiques

Les droits humains des femmes dans un monde du travail en mutation : ce rapport datant de 2020 porte sur la nécessité de s’assurer que les tendances futures telles que l’automatisation, la mondialisation, les changements climatiques et les changements démographiques n’aggravent pas la discrimination qui s’exerce déjà à l’égard des femmes. Il propose des mesures ciblées afin que les États et le secteur privé puissent soutenir la création d’un monde du travail dans lequel les femmes reçoivent et contribuent sur un pied d’égalité avec les hommes. Consulter la page consacrée au rapport* | Consulter la version interactive (English | Español) Consulter le rapport A/HRC/44/51

Femmes privées de liberté : le Groupe de travail examine de manière approfondie les multiples formes de restrictions ou d’interférences à l’égard de la liberté individuelle ou de la liberté de mouvement des femmes qui sont imposées par des acteurs étatiques et non étatiques, notamment sur la base de leur sexe et des rôles qui leur sont dévolus. Le rapport examine les causes, la nature et l’étendue de la privation de liberté, en accordant une attention particulière à l’impact des formes multiples et croisées de discrimination à l’égard des femmes et des filles. Consulter la page consacrée au rapport* | Consulter le rapport A/HRC/41/33

Derniers rapports de pays

Mission en Roumanie (du 24 février au 6 mars 2020)
Consulter la déclaration de fin de mission* | Présentation du rapport A/HRC/47/38/Add.1 prévue à la 47e session du Conseil des droits de l’homme

Mission en Grèce (du 1er au 12 avril 2019)
Consulter le rapport A/HRC/44/51/Add.1

Dernières nouvelles



Procédures spéciales
Groupe de travail sur la discrimination à l’égard des femmes et des filles
Récents rapports thématiques
Questions traitées
Coordonnées

Groupe de travail sur la discrimination à l’égard des femmes et des filles
HCDH-ONUG
8-14 Avenue de la Paix
1211 Genève 10, Suisse

Téléphone : +41 (0) 22 917 93 02
Télécopie : (+41 0) 22 917 90 06 
Courriel :
 wgdiscriminationwomen@ohchr.org

Suivre les procédures spéciales de l’ONU sur Twitter :
@Un_spexperts

Facebook :
Groupe de travail sur la discrimination à l’égard des femmes et des filles

Autres participations