Anglais | Espagnol

Les conséquences du fondamentalisme et de l'extrémisme sur l'exercice des droits culturels

Dans son second rapport thématique au Conseil des droits de l’homme (A/HRC/34/56), la Rapporteuse spéciale examine la montée du fondamentalisme et de l’extrémisme, sous leurs diverses formes, et leurs graves conséquences pour l’exercice des droits culturels. Elle souligne que ces questions représentent une grave menace pour les droits humains partout dans le monde et posent des problèmes croissants auxquels il faut répondre d’urgence, selon une approche fondée sur les droits humains. Le rapport montre en quoi ces menaces compromettent gravement l’exercice des droits culturels, ont en commun un état d’esprit qui repose sur l’intolérance pour la différence et le pluralisme et tentent d’éradiquer la diversité culturelle et la contestation. La Rapporteuse spéciale souligne le rôle central des droits culturels dans la lutte contre le fondamentalisme et l’extrémisme, affirmant que les arts, l’éducation, les sciences et la culture sont indispensables pour ouvrir d’autres perspectives, donner un espace à la contestation pacifique, promouvoir l’intégration, et protéger les jeunes de la radicalisation Elle émet plusieurs recommandations, parmi lesquelles elle appelle à la communauté internationale à accorder beaucoup plus d’attention à ceux qui s’opposent localement au fondamentalisme et à l’extrémisme, les défenseurs des droits humains, y compris les défenseuses des droits humains, et à les intégrer dans les réunions internationales organisées pour débattre des stratégies de lutte contre ces idéologies.

La Rapporteuse spéciale a continué à approfondir cette question dans son second rapport à l’Assemblée Générale (A/72/155), en se concentrant sur les impacts du fondamentalisme et de l’extrémisme sur les droits culturels des femmes. Elle souligne que, pour contrer le fondamentalisme et l’extrémisme, il faut adopter une approche basée sur les droits humains qui soit sensible à la dimension de genre, accorde une place centrale aux droits culturels et à l’égalité des femmes, et qui défende le principe de l’universalité. La Rapporteuse spéciale insiste en particulier sur le fait que les droits fondamentaux des femmes, notamment leurs droits culturels, constituent un élément essentiel de la lutte contre le fondamentalisme et l’extrémisme, sans lequel elle ne pourra aboutir.

Evènement parallèle sur l'impact du fondamentalisme et de l'extrémisme sur l'exercice des droits culturels " Faire face à l'avalanche de haine ", Genève, 3 mars 2017. Visionner la vidéo de l'évènement (en anglais).

Evènement parallèle " Le temps est venu de prendre position sur l'impact du fondamentalisme et de l'extrémisme sur l'exercice des droits culturels des femmes ", New York, 26 octobre 2017. Consulter la note conceptuelle et visionner la vidéo de l’évènement (en anglais)

Appel à contributions pour le rapport de 2017 à l'Assemblée Générale

Réponses reçues

La Rapporteuse Spéciale remercie tous ceux qui ont soumis des informations en réponse à l’appel à contribution. Elle note avec inquiétude qu’un certain nombre de personnes et organisations ayant contribué sur le thème de l’impact du fondamentalisme et de l’extrémisme sur les droits culturels des femmes aient demandé de ne pas être mentionnés publiquement, par peur de représailles.

Algérie
Anissa Helie
Annamarie Laaksonen
Association Dazairouna
Association Femmes contre les intégrismes
Association des femmes iraniennes en France
ALHR - Women and Girls' Rights Subcommittee, Australian Lawyers for Human Rights
ALP - Asamblea Lésbica Permanente, Argentina
ARC International and ILGA - International Lesbian, Gay, Bisexual, Trans and Intersex Association
ARROW - Asian-Pacific Resource and Research Centre for Women
Astra Network - Federation for Women and Family Planning, Poland
At-sik-hata - Nation of Yamassee-Moors
Azerbaïdjan
Bolivie
Bosnie-Herzégovine
Center for reproductive rights
Comisión Nacional de los Derechos Humanos de México
Commission on Human Rights of the Philippines
Defensor del Pueblo del Estado Plurinacional de Bolivia
Defensoría del Pueblo de Colombia
Defensoría del Pueblo de Ecuador
ESOHR - European Saudi Organization for Human Rights
Femmes solidaires
Freemuse
Geraldine Gudefin and Lisa Fishbayn
GAMS - Groupe pour l'abolition des mutilations sexuelles
Helle Porsdam
Honduras
Human Rights Center, University of Minnesota
HRGJ - Human Rights and Gender Justice Clinic, City University of New York
Iraq
Israël
IWRAW - International Women's Rights Action Watch Asia Pacific
Komal Vaishnav
Lawrence Michael
LDIF - Ligue du droit international des femmes
Libres MarianneS
MADRE
MADRE & Proceso de Comunidades Negras, Colombia
Mondher Tounsi et ConArte
Mouvement jeunes femmes
Muslim for Progressive Values
National Human Rights Commission of Nigeria
ONG Epicerie
Planned parenthood global & Federation of America
Procurador de los Derechos Humanos de Guatemala
Procuraduría para la Defensa de los Derechos Humanos de El Salvador,
Procuraduría para la Defensa de los Derechos Humanos, Republica de Nicaragua
PROMSEX - Center for the Promotion and Defense of Sexual and Reproductive Rights
Qatar
RASHID - Research, Assessment and Safeguarding of the Heritage of Iraq in Danger
Roumanie
Saudi Organization for Human Rights
Sudanese Women Human Rights Defenders Project
Turquoise Mountain
Valeria J. Bradley
WHRIA - Women’s Human Rights International Association
WICUR - Women’s Initiative for Citizenship and Universals Rights