Arabe | Chinois | Anglais | Espagnol

Rapporteuse spéciale dans le domaine des droits culturels


Introduction

Karima Bennoune, Rapporteuse spéciale dans le domaine des droits culturels Le Conseil des droits de l’homme, par sa résolution 10/2, a décidé de créer pour une période de trois ans, une nouvelle procédure spéciale intitulée " Expert Indépendant dans le domaine des droits culturels ".

Le mandat a été prolongé de nouveau pour une période de 3 ans en 2015 par la résolution 28/9 du 10 avril et en 2018 par la résolution 37/12 du 22 mars.

Plus d'information sur le mandat.


Approche thématique actuelle: droits culturels et espaces publics

Dans son dernier rapport, présenté à l’Assemblée générale (A/74/255), la Rapporteuse spéciale se concentre sur l’importance des espaces publics pour l’exercice des droits culturels et les difficultés qui doivent être surmontées afin que l’ensemble de la population puisse avoir accès à de tels espaces et en bénéficier.

Reconnaissant que des enjeux liés aux espaces publics ont fait l’objet des travaux de nombreux acteurs venant de perspectives diverses, la Rapporteuse spéciale souligne que la plupart des travaux sont limités à des secteurs spécifiques, ne permettent pas d’avoir un vue d’ensemble des défis et n’appliquent pas une approche basée sur les droits humains. Le rapport comporte donc une analyse des cadres existants, présente un aperçu des questions sensibles en termes de droits culturels et propose une approche plus globale fondée sur les droits de la personne pour l’élaboration des politiques. Certaines des questions soulevées inclues: 1) les difficultés rencontrées par divers groupes de personne dans l’accès et la participation aux espaces publics ; 2) la sécurité de ces espaces ; 3) les possibilités d’exercer des pratiques culturelles et d’organiser des évènements dans les espaces publics ; 4) la manière dont la conception et la planification urbaine contribuent ou non à rendre les espaces publics accueillants pour la diversité ; 5) le droit d’accéder et de jouir des espaces naturels ; 6) les espaces virtuels en tant qu’espaces publics.

La Rapporteuse spéciale affirme la responsabilité des autorités publiques de créer, protéger, sécuriser, développer et maintenir une variété d’espaces publics ouverts et inclusifs pour l’exercice des droits humains et des droits culturels de tous.


La Rapporteuse spéciale présente le focus de son rapport dans un court entretien.

Dernières nouvelles


Autres communiqués de presse et déclarations

Actualités 

Dernier rapport à l'Assemblée générale: L'importance des espaces publics pour l'exercice des droits culturels

Visite officielle à Tuvalu, 18 au 24 septembre 2019, communiqué de presse (en anglais) et déclaration de fin de mission (en anglais)

Rapport de la Rapporteuse spéciale sur sa visite en Malaisie


Le Conseil des droits de l'homme adopte la résolution 37/17 sur les droits culturels et la protection du patrimoine culturel

Focus

Brochure : La Rapporteuse spéciale dans le domaine des droits culturels
arabe | anglaisfrançais | espagnol

Rapporteuses spéciales

Mme Karima Bennoune
Depuis 2015

Mme Farida Shaheed
2009-2015

Inscription sur la liste de diffusion de la Rapporteuse spéciale

Si vous voulez vous inscrire sur la liste de diffusion de la Rapporteuse spéciale, veuillez envoyer un courriel à : srculturalrights@ohchr.org, avec le titre 'liste de diffusion de la Rapporteuse spéciale'.