Header image for news printout

Le Comité consultatif du conseil des droits de l'homme a clos les travaux de sa quatorzième session

COMMUNIQUÉ FINAL

27 février 2015

Le Comité consultatif du Conseil des droits de l'homme a conclu aujourd'hui sa quatorzième, dont les travaux ont commencé le 23 février à Genève.

Composé de dix-huit experts siégeant à titre individuel, le Comité consultatif fait office de groupe de réflexion pour le Conseil des droits de l'homme. Au début de la session, il a élu à sa présidence M. Obiora Chinedu Okafor. Les autres membres du bureau sont: M. Saeed Mohamed Al Faihani, Mme Katharina Pabel et Mme Anantonia Reyes Prado, Vice-Présidents, ainsi que M. Mikhail Lebedev, Rapporteur.

Au cours de la présente session, Mme Boisson de Chazournes a présenté son rapport final sur la situation des personnes atteintes d'albinisme (A/HRC/28/75, à paraître), qui sera soumis à la vingt-huitième session du Conseil des droits de l'homme, laquelle entamera ses travaux lundi prochain, 2 mars. Mme Reyes Prado a quant à elle présenté au Comité son rapport final sur les droits de l'homme dans les situations post-catastrophe et post-conflit (A/HRC/28/76, à paraître), qui sera également soumis à la session du Conseil qui s'ouvre lundi. Le Comité consultatif a par ailleurs poursuivi ses travaux en vue de la finalisation de rapports finaux concernant la promotion des droits de l'homme par le sport et l'idéal olympique; la question du gouvernement local et des droits de l'homme; les mesures coercitives unilatérales; et les effets négatifs de la corruption. Dans le cadre de sa discussion préliminaire en vue de la préparation du rapport qu'il s'est vu confier par le Conseil concernant les activités des fonds rapaces et les droits de l'homme, le Comité s'est entretenu cette semaine avec l'Expert indépendant sur les effets de la dette extérieure, M. Juan Bohoslavsky, et avec Mme Yuefen Li, Conseillère spéciale auprès du South Center.

Le Comité a par ailleurs décidé cette semaine de préparer, durant la période intersessions, des documents de réflexion (qui seront publiés en ligne) sur les cinq questions suivantes: la protection des lanceurs d'alerte et la corruption; les déplacements liés au changement climatique; l'intégration des droits de l'homme dans le programme de développement après 2015; les instruments régionaux de droits de l'homme; et un forum mondial de doléances pour la diffamation des religions perçue. Ces documents de réflexion serviront de base à des discussions que le Comité tiendra lors de sa prochaine session, au mois d'août 2015 sur ces questions.

Parallèlement, le Comité a décidé de soumettre de nouveau au Conseil plusieurs propositions de recherche qu'il lui avait déjà suggérées, concernant, notamment, la jeunesse et les droits de l'homme; la sécurité des citoyens et les droits de l'homme; la possibilité de créer un tribunal universel des droits de l'homme; la migration d'enfants non accompagnés et les droits de l'homme; la protection des cours d'eau internationaux afin de protéger les droits à la vie et à l'alimentation; les lanceurs d'alerte et les droits de l'homme; ou encore l'impact du colonialisme de peuplement sur les droits de l'homme.

La documentation relative à cette quatorzième session peut être consultée sur la page Internet du Comité.

La quinzième session du Comité consultatif du Conseil des droits de l'homme se tiendra au Palais des Nations du 6 au 10 août 2015.

Composition du Comité consultatif

Les dix-huit membres du Comité consultatif sont élus par le Conseil en respectant la répartition géographique suivante: 5 membres pour les États d'Afrique; 5 pour les États d'Asie; 2 pour les États d'Europe orientale; 3 pour les États d'Amérique latine et des Caraïbes; et 3 pour les États d'Europe occidentale et autres États. Les membres du Comité consultatif sont élus pour trois ans et ne peuvent se représenter qu'une seule fois.

La composition du Comité consultatif est la suivante (le pays de nationalité et l'échéance du mandat figurent entre parenthèses): M. Saeed Mohamed Al Faihani (Bahreïn, 2015); M. Mohamed Bennani (Maroc, 2017); Mme Laurence Boisson de Chazournes (France, 2017); M. Mario L. Coriolano (Argentine, 2015); Mme Laura-Maria Craciunean (Roumanie, 2017); Mme Hoda Elsadda (Égypte, 2016); Mme Karla Hanania de Varela (El Salvador, 2016); M. Alfred Ntunduguru Karokora (Ouganda, 2016); M. Mikhail Lebedev (Fédération de Russie, 2016); M. Kaoru Obata (Japon, 2016); M. Obiora Chinedu Okafor (Nigéria, 2017); Mme Katharina Pabel (Autriche, 2015); Mme Anantonia Reyes Prado (Guatemala, 2017); M. Changrok Soh (République de Corée, 2017); M. Ahmer Bilal Soofi (Pakistan, 2017); M. Imeru Tamrat Yigezu (Éthiopie, 2015); M. Yishan Zhang (Chine, 2016); et M. Jean Ziegler (Suisse, 2016).

________

Ce document est destiné à l'information; il ne constitue pas un document officiel