Header image for news printout

Les experts de l’ONU confirment que la détention de Karim Wade au Sénégal est arbitraire

GENEVE (29 janvier 2016) – Le Groupe de travail des Nations unies sur la détention arbitraire a confirmé aujourd’hui sa décision de 2015 sur le cas de M. Karim Wade, ancien ministre d’État à la Coopération internationale du Sénégal, qui purge actuellement une peine de prison de six ans pour corruption.

« Le Groupe de travail se tient à son avis selon lequel la détention de M. Karim Wade est arbitraire », a déclaré le Président du groupe de travail M. Seong-Phil Hong. «Nous ne disposons d’aucune nouvelle information susceptible de nous amener à modifier notre décision.»

Dans une déclaration* rendue publique aujourd’hui, le Groupe de travail a rappelé son avis du 20 Avril 2015, qui considère comme arbitraire la privation de liberté de M. Wade et a demandé au gouvernement du Sénégal de prendre les mesures nécessaires pour remédier à la situation et la rendre conforme aux normes internationales des droits de l’homme.

« Nous sommes au courant des allégations formulées dans certains médias relatives à un conflit d’intérêt supposé de l’un des membres du Groupe de travail qui l’exclurait de la participation aux délibérations dans cette affaire », a noté M. Hong. « Nous avons examiné l’allégation et constaté qu’elle était sans fondement.»

« Le groupe de travail estime que ses membres ont scrupuleusement adhéré au Code de conduite des titulaires de mandat des Procédures spéciales du Conseil des droits de l’homme, qui les oblige à exercer leurs fonctions sur la base d’une évaluation indépendante, impartiale et professionnelle des faits en se fondant sur les normes des droits de l’homme internationalement reconnues», a souligné l’expert. 

(*) Voir la déclaration du Groupe de travail sur la détention de M. Karim Wade: http://www.ohchr.org/FR/NewsEvents/Pages/DisplayNews.aspx?NewsID=16996&LangID=F

M. Seong-Phil Hong (République de Corée) est le Président-Rapporteur du Groupe de travail des Nations unies sur la détention arbitraire. Les autres membres du Groupe de travail sont Mme Leigh Toomey (Australie), M. Antonio Guevara Bermúdez (Mexique), M. Roland Adjovi Sètondji (Benin),  et M. Vladimir Tochilovsky (Ukraine).Pour en savoir plus, veuillez consulter la page : http://www.ohchr.org/EN/Issues/Detention/Pages/WGADIndex.aspx

Les Groupes de travail de l’ONU font partie de ce qu’on appelle les « procédures spéciales » du Conseil des droits de l’homme. Les procédures spéciales qui constituent le plus grand groupe d’experts indépendants du système des Nations Unies des droits de l’homme, sont les mécanismes indépendants d’enquête et de surveillance du Conseil qui traitent de situations spécifiques de pays ou de questions thématiques dans toutes les régions du monde. Les experts des procédures spéciales travaillent sur une base volontaire; ils ne sont pas fonctionnaires de l’ONU et ne reçoivent pas un salaire pour leur travail. Ils sont indépendants de tout gouvernement ou organisation, et siègent à titre individuel.

L’avis du Groupe de travail sur la détention de M. Karim Wade peut être consulté sur la page suivante :  http://www.ohchr.org/Documents/Issues/Detention/Opinions/A.HRC.WGAD.2015_fr.doc

Nations Unies Droits de l’Homme, fiche pays – Sénégal : http://www.ohchr.org/FR/countries/AfricaRegion/Pages/SNIndex.aspx

Pour davantage d’informations et pour toute demande des médias concernant l’avis du groupe de travail sur la détention de M. Karim Wade, veuillez contacter M. Christophe Peschoux (+41 22 917 93 81 / cpeschoux@ohchr.org / wgad@ohchr.org)

Pour les demandes médias liés à d’autres experts indépendants de l’ONU:
Xabier Celaya - Service de presse (+ 41 22 917 9383 / xcelaya@ohchr.org)

Pour vos sites d’informations et les médias sociaux: des contenus multimédias et des messages clefs sur nos communiqués de presse sont disponibles sur les comptes officiels du Haut-Commissariat sur les médias sociaux. Merci de nous référencer en utilisant les pseudonymes suivants:
Twitter: @UNHumanRights
Facebook: unitednationshumanrights
Instagram: unitednationshumanrights
Google+: unitednationshumanrights
Youtube: unohchr