Header image for news printout

Niger : l’Experte des Nations Unies sur les personnes déplacées dans leur propre pays effectuera sa première visite officielle

GENEVE / NIAMEY (13 mars 2018) – La Rapporteuse spéciale des Nations Unies Cecilia Jimenez-Damary, effectuera sa première visite officielle au Niger du 19 au 24 mars 2018 afin d’évaluer la situation des droits de l’homme des personnes déplacées dans leur propre pays.

" Les défis auxquels le Niger est confronté sont énormes et requièrent une réponse forte et holistique ", a déclaré Mme Jimenez-Damary. " Depuis les premières attaques de Boko Haram au Niger en 2015, la région de Diffa, dans le sud-est du pays, est confrontée à une crise sécuritaire prolongée, qui a déraciné plus de 129 000 personnes de leurs foyers en interne, en plus de l’arrivée de 108 000 réfugiés du Nigeria, et a déclenché une crise humanitaire. De plus, la situation sécuritaire plus récente dans les régions frontalières du Mali continue de se détériorer quotidiennement et a déjà entraîné le déplacement de quelques 1 540 personnes. "

" Cette visite constitue une opportunité importante pour moi de recueillir des informations de première main sur les situations de déplacement interne au Niger, aussi bien nouvelles que prolongées ", a ajouté l’experte, qui examinera également les cadres juridiques, politiques et institutionnels en place pour la prévention des déplacements, la protection et l’assistance aux personnes déplacées, et le soutien aux solutions durables pour ces personnes.

Durant sa visite de six jours, Mme Jimenez-Damary se rendra à Niamey et s’entretiendra avec le Gouvernement, les agences des Nations Unies ainsi qu’un large éventail d’autres partenaires nationaux et internationaux, en vue d’examiner les réponses apportées aux défis actuels, et de les aider à répondre à leurs obligations envers les personnes déplacées, y compris la protection des droits de l’homme de ces personnes.

La Rapporteuse spéciale visitera également des sites hébergeant des personnes déplacées dans la région de Diffa, qui est actuellement l’épicentre de la crise de déplacement interne, et rencontrera des personnes déplacées et des représentants des communautés d’accueil pour entendre de vive voix leurs besoins et leurs attentes. Elle ira aussi à la rencontre de représentants des nouveaux déplacés internes de la région de Tillabéry.

A la fin de sa visite, Mme Jimenez-Damary partagera ses observations préliminaires avec les médias lors d’une conférence de presse le 24 mars 2018 à 11h00 heure locale à la Maison des Nations Unies, 428, Avenue du Fleuve Niger, Niamey. L’accès à la conférence de presse est strictement réservé aux journalistes.

Ses conclusions et recommandations complètes seront incluses dans un rapport qui sera présenté au Conseil des droits de l'homme en juin 2018.

FIN

Cecilia Jimenez-Damary (Philippines), a été nommée Rapporteuse spéciale sur les droits de l’homme des personnes déplacées dans leur propre pays par le Conseil des droits de l’homme en septembre 2016. Juriste de formation, spécialisée dans les droits de l’homme et plus particulièrement dans les déplacements forcés et la migration, elle a plus de vingt ans d’expérience avec les NGO dans le domaine du plaidoyer pour les droits de l’homme.

Les Rapporteurs spéciaux font partie de ce qui est désigné sous le nom des " procédures spéciales " du Conseil des droits de l’homme. Les procédures spéciales, l’organe le plus important d’experts indépendants du Système des droits de l’homme de l’ONU, est le terme général appliqué aux mécanismes d’enquête et de suivi indépendants du Conseil qui s’adressent aux situations spécifiques des pays ou aux questions thématiques partout dans le monde. Les experts des procédures spéciales travaillent à titre bénévole; ils ne font pas partie du personnel de l’ONU et ils ne reçoivent pas de salaire pour leur travail. Ils sont indépendants des gouvernements et des organisations et ils exercent leurs fonctions à titre indépendant.

Page du HCDH sur le pays : Niger


Pour des informations additionnelles et des demandes des médias, prière de contacter :
A Niamey (pendant la mission) : Louise Donovan (+227 92 18 34 73 / donovan@unhcr.org)
A Genève et Dakar (avant et après la mission) : Yasmine Hadjoudj (+41 22 917 9414 / yhadjoudj@ohchr.org) et Harriet Hirst (hirst@unhcr.org)


Taguez et partagez - Twitter: @UNHumanRights and Facebook: unitednationshumanrights

Préoccupé par le monde dans lequel nous vivons ? Alors DÉFENDEZ les droits de quelqu’un aujourd’hui. #Standup4humanrights et visitez la page web : http://www.standup4humanrights.org/fr/