Header image for news printout

Une experte des droits de l'homme des Nations Unies en visite au Maroc pour enquêter sur le racisme et la discrimination

​anglais | arabe

GENÈVE (12 décembre 2018) - La Rapporteuse spéciale des Nations Unies sur le racisme se rendra au Maroc du 13 au 21 décembre 2018 pour examiner les efforts déployés par le pays visant à éliminer les inégalités et la discrimination raciales.

« Ma mission au Maroc, qui comprendra des visites à Rabat, Tanger, Tétouan, Agadir et Casablanca, portera sur tous les aspects des inégalités raciales qui constituent un obstacle à la pleine jouissance des droits de l’homme », a déclaré Mme E. Tendayi Achiume. «Je rechercherai à recueillir dans le pays des informations sur des possibles incidents de racisme et d'intolérance qui y est associée, ainsi que sur les formes structurelles de discrimination et d'exclusion».

La Rapporteuse examinera la situation de la population amazigh au Maroc, ainsi que les expériences de vie des Marocains de peau noire, des juifs et des autres minorités.

La visite de l’experte indépendante au Maroc commence quelques jours à peine après la tenue à Marrakech de la Conférence intergouvernementale d’adoption du Pacte mondial pour des migrations sûres, ordonnées et régulières. « Je compte suivre de près la situation des réfugiés et des migrants en matière de discrimination, de xénophobie et d’intolérance », a déclaré Mme Achiume.

Au cours de sa mission officielle, Mme Achiume organisera des consultations avec la société civile au cours desquelles elle rencontrera un large éventail de parties prenantes, notamment des acteurs de la société civile, des représentants communautaires et des victimes de racisme et de discrimination. Elle s’entretiendra également avec des représentants du Gouvernement.

« J'ai particulièrement hâte d’entendre les points de vue des femmes, des jeunes, des chefs religieux, des réfugiés, des migrants, des personnes privées de liberté, des personnes handicapées et d’autres personnes qui sont souvent sujets à des formes multiples de discrimination, en plus de la discrimination raciale et ethnique», a déclaré Mme Achiume.

La Rapporteuse spéciale tiendra une conférence de pressele 21 décembre 2018 à 11h30 pour faire part de ses observations et recommandations préliminaires. Cette conférence de presse aura lieu à l’Hôtel La Tour Hassan, 26, Avenue Chellah, Rabat. L'accès à la conférence de presse sera strictement limité aux journalistes.

Mme Achiume présentera un rapport complet de sa visite au Conseil des droits de l'homme des Nations Unies à Genève en juillet 2019.

FIN

Mme E. Tendayi Achiume (Zambie) a été nommée Rapporteuse spéciale sur les formes contemporaines de racisme, de discrimination raciale, de xénophobie et de l’intolérance qui y est associée par le Conseil des droits de l’homme en septembre 2017. Mme Achiume est actuellement professeure de droit à l’Université de Californie, Los Angeles (UCLA) et associée de recherche au Centre africain pour la migration et la société (ACMS) à l’Université de Witwatersrand en Afrique du Sud.

L’Experte Indépendante fait partie de ce qui est désigné sous le nom des procédures spéciales du Conseil des droits de l’homme. Les procédures spéciales, l’organe le plus important d’experts indépendants du Système des droits de l’homme de l’ONU, est le terme général appliqué aux mécanismes d’enquête et de suivi indépendants du Conseil qui s’adressent aux situations spécifiques des pays ou aux questions thématiques partout dans le monde. Les experts des procédures spéciales travaillent à titre bénévole ; ils ne font pas partie du personnel de l’ONU et ils ne reçoivent pas de salaire pour leur travail. Ils sont indépendants des gouvernements et des organisations et ils exercent leurs fonctions à titre indépendant.

Nations Unies Droits de l’Homme, fiche pays – Maroc : http://www.ohchr.org/FR/Countries/MENARegion/Pages/MAIndex.aspx

Pour davantage d’informations et pour toute demande des médias, veuillez contacter :
Au Maroc : Mme Karima Chakiri (+212 6 60 85 03 20 / karima.chakiri@one.un.org)

A Genève (avant et après la visite) : M. Guillaume Pfeifflé (+41 22 917 9384 / gpfeiffle@ohchr.org) et Mlle Elena Dietenberger (+41 22 917 98 36 / spbconsultant11@ohchr.org) ou racism@ohchr.org

Pour les demandes médias liées à d’autres experts indépendants de l’ONU :
Jeremy Laurence - Service de presse (+ 41 22 917 9383 / jlaurence@ohchr.org
)

Cette année est la consécration du 70ème anniversaire de la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme adoptée par l’ONU le 10 décembre 1948. La Déclaration universelle, traduite en un record mondial de 500 langues, part du principe que « tous les êtres humains naissent libres et égaux en dignité et en droits ». Ce message reste aujourd’hui essentiel pour chaque individu, chaque jour. En l’honneur du 70ème anniversaire de ce document au caractère extraordinairement précieux, et afin d’empêcher l’érosion de ses principes vitaux, nous exhortons tous les êtres humains, partout dans le monde, à se lever pour les droits de l’homme : www.standup4humanrights.org