Header image for news printout

Une experte de l'ONU sur les formes contemporaines d'esclavage se rend au Togo

anglais

GENÈVE / LOME (23 mai 2019) - La Rapporteuse spéciale des Nations Unies sur les formes contemporaines d'esclavage, Urmila Bhoola, sera en visite au Togo du 27 au 31 mai 2019.

Au cours de sa visite dans le pays, Mme Bhoola se concentrera sur des questions telles que le travail forcé, la servitude domestique et le travail des enfants dans différents secteurs. La Rapporteuse spéciale souhaite également évaluer comment le Gouvernement togolais prévient et traite ces phénomènes néfastes.

« Le but de la visite est de recueillir des informations de première main sur les formes contemporaines d'esclavage ou les questions qui s'y rapportent et d'évaluer à quel point le Gouvernement togolais prend des mesures pour atteindre la cible 8.7 des Objectifs de Développement Durable des Nations Unies, qui exige de "prendre des mesures immédiates et efficaces pour supprimer le travail forcé, mettre fin à l’esclavage moderne et à la traite d’êtres humains (…)" » a déclaré l'experte.

La Rapporteuse spéciale rencontrera des hauts fonctionnaires des Ministères des Affaires Etrangères, des Droits de l'homme, de la Justice ; et des Affaires Sociales, entre autres. Mme Bhoola se rendra à Lomé et à Sokodé et rencontrera également des représentants de syndicats, de la société civile et d’organisations internationales.

La Rapporteuse spéciale tiendra une conférence de presse le 31 mai dans la salle de conférence du Centre d'information des Nations Unies, au 468, Angle rue ATIME, avenue de la Libération, à Lomé, pour présenter ses observations et conclusions préliminaires. La conférence débutera à 13 h 00 et l'accès est strictement réservé aux médias.

FIN

Mme Urmila Bhoola (Afrique du Sud) a été nommée Rapporteuse spécial des Nations Unies sur les formes contemporaines d'esclavage, y compris leurs causes et conséquences, en juin 2014. Elle est indépendante de tout gouvernement et siège à titre personnel. Mme Bhoola est une ancienne juge du Tribunal national du travail d'Afrique du Sud. Sa nomination à la magistrature faisait suite à vingt ans d’expérience en tant qu'avocate spécialisée dans le droit du travail et les droits de l'homme en Afrique du Sud. Mme Bhoola a reçu de nombreux prix pour son travail en faveur des droits de l'homme et de l'égalité des genres. Elle a également été conseillère technique auprès de l'Organisation internationale du travail (OIT) sur les droits des travailleurs dans la région Asie-Pacifique et rédactrice juridique en chef de la loi sud-africaine sur l'équité en matière d'emploi, conçue pour remédier aux désavantages causés par l'apartheid. Son dernier rapport au Conseil des droits de l'homme porte sur l'impact de l'esclavage et de la servitude sur les travailleuses migrantes marginalisées dans l'économie domestique mondiale (voir  https://www.ohchr.org/EN/Issues/Slavery/SRSlavery/Pages/SRSlaveryIndex.aspx  pour plus d'informations).

Les experts indépendants de l’ONU font partie de ce qui est désigné sous le nom des procédures spéciales du Conseil des droits de l’homme. Les procédures spéciales, le plus grand organisme d’experts indépendants du système des droits de l’homme de l’ONU, est le terme général appliqué aux mécanismes d’enquête et de suivi indépendants du Conseil qui traitent de situations spécifiques de pays ou de questions thématiques partout dans le monde. Les experts des procédures spéciales travaillent sur une base volontaire; ils ne font pas partie du personnel de l’ONU et ils ne reçoivent pas de salaire pour leur travail. Ils sont indépendants de tout gouvernement ou organisation et exercent leurs fonctions à titre personnel.

Page du HCDH sur le pays : 
https://www.ohchr.org/FR/countries/AfricaRegion/Pages/TGIndex.aspx

Pour plus d’informations ainsi que pour les demandes médias, veuillez contacter:

Pendant la visite: Satya Jennings au +41 79 444 3702 / sjennings@ohchr.org)
Avant et après la visite: Satya Jennings au +41 22 97 72 ou écrire à srslavery@ohchr.org

Pour s’enregistrer pour la conférence de presse, veuillez contacter le Centre d’Information des Nations Unies (UNIC) de Lomé à l’adresse suivante: unic.lome@unic.org.

Pour les demandes médias relatives à d’autres experts indépendants de l’ONU:  Jeremy Laurence – Service de presse (+ 41 22 917 9383 / jlaurence@ohchr.org

Taguez et partagez sur Twitter: @UN_SPExperts