Header image for news printout

Observation de Michelle Bachelet, Haute-Commissaire des Nations Unies aux droits de l’homme, concernant la grâce de 110 personnes au Venezuela

English | Español

 

Genève, le 1er septembre 2020

« Je me réjouis de la décision du Président vénézuélien Nicolás Maduro de gracier 110 personnes, dont la plupart sont des politiciens vénézuéliens emprisonnés, exilés ou faisant l’objet de mesures de sûreté. Les personnes graciées ne seront pas poursuivies en justice et seront remises en liberté inconditionnelle. Cette mesure bénéficiera à de nombreux législateurs qui avaient été privés de leur immunité parlementaire, ainsi qu’à plusieurs conseillers et personnes politiques.

Cette décision constitue une étape positive dans les efforts menés pour ouvrir l’espace démocratique et améliorer la situation des droits de l’homme dans le pays. Le HCDH continuera à appuyer les processus de libération et le renforcement institutionnel en matière de droits de l’homme.

FIN

Pour plus d’informations et pour toute demande de la part des médias, veuillez contacter : Rupert Colville - + 41 22 917 9767 / rcolville@ohchr.org, Ravina Shamdasani - + 41 22 917 9169 / rshamdasani@ohchr.org, Liz Throssell- + 41 22 917 9296 / ethrossell@ohchr.org ou Marta Hurtado - + 41 22 917 9466 / mhurtado@ohchr.org

Suivez et partagez sur Twitter : @UNHumanRights et Facebook : unitednationshumanrights