Header image for news printout

Journée internationale de sensibilisation à l’albinisme

中文 | English | Español

Déclaration de Michelle Bachelet, Haute-Commissaire des Nations Unies aux droits de l’homme

Le 13 juin 2021

Nous célébrons aujourd’hui la Journée internationale de sensibilisation à l’albinisme, dont le thème « Forts, envers et contre tout » a été choisi en l’honneur des personnes atteintes d’albinisme dans le monde, qui gardent la tête haute malgré les obstacles. Ce thème a également été choisi en signe de solidarité envers tous les peuples face à la pandémie mondiale de COVID-19.

Cette pandémie exacerbe les difficultés rencontrées par les personnes atteintes d’albinisme. Dans certains pays, ces dernières ont été traitées de « corona », de « covid-19 » et bien d’autres noms. Certains individus ont été bannis de leur communauté ou ostracisés.

Les répercussions socioéconomiques de la pandémie semblent avoir engendré une augmentation des pratiques préjudiciables envers les personnes atteintes d’albinisme impliquant des parties de leur corps. Quatre pays ont dénoncé plusieurs  attaques physiques, la plus récente datant du mois dernier.

Les personnes atteintes d’albinisme font l’objet de discrimination, de marginalisation, de harcèlement, de violence et de meurtres rituels dans de nombreuses régions du monde. 

Nous rendons hommage aux personnes qui ont perdu la vie à cause de ces violations et nous ne les oublions pas. Nous saluons également celles et ceux qui ont survécu, dont certains ont réussi à dépasser ces tragédies et à raconter leur histoire avec courage afin de sensibiliser le public au sujet de la situation générale des droits de l’homme des personnes atteintes de cette maladie.

Je me réjouis du travail exemplaire mené à travers le monde afin de promouvoir les droits des personnes atteintes d’albinisme. Par exemple, le Plan d’action sur l’albinisme en Afrique de l’Union africaine (2021-2031) est le fruit d’une collaboration étroite entre l’Union africaine et les personnes atteintes d’albinisme sur ce continent. Plusieurs lois et politiques importantes ont été adoptées ou sont en cours d’élaboration, notamment en Guinée, au Panama, au Brésil et au Nigéria. La toute première Experte indépendante des Nations Unies sur l’albinisme a récemment présenté un rapport mettant en évidence les nombreux accomplissements réalisés depuis le début de son mandat il y a six ans. 

Ces mesures, ainsi que d’autres dispositifs adoptés par des gouvernements, des organismes des Nations Unies et la société civile, sont indispensables pour garantir le respect des droits de l’homme et soutenir notre engagement à ne laisser personne de côté.  

J’appelle les États et la communauté internationale à continuer d’instaurer et de renforcer des partenariats avec les personnes atteintes d’albinisme et les organisations qui les représentent, pour veiller à ce qu’elles soient incluses dans les décisions prises les concernant et qu’elles puissent jouir de tous les droits de l’homme.

Nous nous montrons solidaires envers toutes les personnes atteintes d’albinisme qui restent fortes envers et contre tout et qui continuent de lutter pour vivre à l’abri de la discrimination et de la violence.

Je vous souhaite à tous une très bonne Journée internationale de sensibilisation à l’albinisme.


Vidéo