Journée des droits de l’homme : tous humains, tous égaux


Journée des droits de l’homme 2021 © HCDHEn raison de la pandémie de COVID-19, le monde vit un véritable tournant : soit nous prenons la voie de l’action collective et nous nous attaquons concrètement aux inégalités omniprésentes qui se sont creusées à travers le monde, soit nous continuons sur la voie des injustices profondément ancrées et des inégalités généralisées.

À l’occasion de la Journée des droits de l’homme, le 10 décembre, nous choisissons de suivre la voie vers un avenir empreint d’égalité. Nous vous invitons à nous rejoindre.

Les principes d’égalité et de non-discrimination sont au cœur des droits de l’homme. L’égalité a le pouvoir d’aider à briser les cycles de la pauvreté ; elle peut assurer aux jeunes du monde entier l’égalité des chances ; elle peut aider à faire progresser le droit à un environnement sain ; elle peut contribuer à s’attaquer aux causes profondes des conflits et des crises.

L’égalité signifie que chacun et chacune d’entre nous a accès au vaccin contre la COVID-19, et non pas seulement les pays riches, et que nous pouvons tous vivre dans la dignité, qui que nous soyons et où que nous soyons nés.

L’égalité « signifie que nous acceptons notre diversité et exigeons que tout le monde soit traité sans aucune discrimination », déclare Michelle Bachelet, Haute-Commissaire des Nations Unies aux droits de l’homme.

À l’occasion de la Journée des droits de l’homme, nous demandons l’instauration d’un nouveau contrat social. Cela signifie qu’il faut s’attaquer aux inégalités généralisées et à la discrimination structurelle par des mesures fondées sur les droits de l’homme. Cela nécessite un engagement politique renouvelé, la participation de tous, en particulier des plus touchés, et une répartition plus juste du pouvoir, des ressources et des possibilités.

L’égalité et la non-discrimination sont essentielles pour prévenir certaines des plus graves crises mondiales de notre temps. Les droits de l’homme ont le pouvoir de s’attaquer aux causes profondes des conflits et des crises, en répondant aux griefs, en éliminant les inégalités et l’exclusion et en permettant aux personnes de participer à la prise de décisions qui ont une incidence sur leur vie. 

Les sociétés qui protègent et favorisent les droits de l’homme de tous sont plus résilientes, plus durables et mieux préparées pour faire face aux crises inattendues comme les pandémies et les effets de la crise climatique.

Alors que nous continuons d’avancer sur la voie du Programme de développement durable à l’horizon 2030 et des engagements des pays à ne laisser personne de côté, nous devons nous efforcer de créer un monde où l’égalité dans la dignité et les droits est une réalité pour tous.

À l’occasion de la Journée des droits de l’homme 2021, la Haute-Commissaire Michelle Bachelet nous invitera tous et toutes à joindre nos efforts pour que notre reprise face à la crise soit meilleure, plus juste et plus verte.

La Journée des droits de l’homme est fêtée chaque année le 10 décembre pour célébrer le jour où, en 1948, l’Assemblée générale des Nations Unies a adopté la Déclaration universelle des droits de l’homme.

Aidez-nous à montrer que nous sommes tous humains et tous égaux. En savoir plus

29 novembre 2021

Voir aussi