Fiche d’information sur les liens entre les droits de l’homme et les changements climatiques


Une femme tient une pancarte appelant à la justice climatique et à la paix lors d’une manifestation. Une nouvelle publication du HCDH expose les liens entre les droits de l’homme et les changements climatiques. © Étienne Laurent/EPA

Une nouvelle publication expose de manière exhaustive les liens entre les changements climatiques et les violations des droits de l’homme. La fiche d’information no 38 sur les droits de l’homme et les changements climatiques*, présentée sous forme de foire aux questions, explore en profondeur ce sujet, en montrant les liens entre les problèmes causés par l’aggravation des facteurs climatiques et les violations des droits, tels que les droits à la vie, à la culture, au logement et à l’alimentation. Ben Schachter, spécialiste des droits de l’homme, mène les travaux du HCDH en la matière. Il répond ci-dessous à plusieurs questions sur cette publication et l’importance d’établir des liens entre les droits de l’homme et les changements climatiques.

Commençons par remettre en contexte la fiche d’information. Comment ce document est-il né et pourquoi le publier maintenant ?

Cette fiche d’information est née des travaux accomplis par le HCDH dans le cadre de ses engagements pris à la 21e session de la Conférence des Parties (COP21) à la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques, et s’en inspire. C’est à cette occasion que le HCDH a présenté pour la première fois son travail sur les droits de l’homme et les changements climatiques à la COP dans le but de promouvoir une action climatique fondée sur les droits et l’intégration des droits de l’homme dans l’Accord de Paris. Les travaux du HCDH sur les droits de l’homme et les changements climatiques ont depuis augmenté de manière exponentielle. En 2020, la fiche d’information, qui s’était progressivement étoffée, englobait une large gamme de travaux sur les droits de l’homme et les changements climatiques, et sa nécessité paraissait évidente. Nous sommes ravis d’avoir lancé la foire aux questions en 2021 dans le cadre de nos efforts continus envers des engagements climatiques plus ambitieux et fondés sur les droits dans le cadre de l’Accord de Paris.

En quoi les changements climatiques font-ils partie des questions liées aux droits de l’homme ?

En vertu du droit international des droits de l’homme, les États ont l’obligation de respecter, protéger et réaliser les droits de l’homme pour tous. Cela comprend l’obligation de protéger la population contre des préjudices prévisibles. Les dommages causés par les changements climatiques sont non seulement prévisibles, mais également omniprésents et multiples. En ce moment même, les changements climatiques portent atteinte, entre autres, aux droits à la santé, à la vie, à la culture, au logement, à l’alimentation, à l’eau et à l’assainissement, et ce à une échelle inimaginable. Il est tout simplement impardonnable que l’humanité continue à s’infliger ces préjudices évitables. Les États ont le devoir de protéger la population contre ces préjudices et les entreprises ont également une certaine responsabilité. En vertu du droit relatif aux droits de l’homme, des mesures doivent être prises immédiatement pour atténuer les émissions de gaz à effet de serre et faire en sorte que tous les individus disposent des moyens nécessaires pour s’adapter aux changements climatiques.

Certains disent que le lien entre les changements climatiques et les droits de l’homme sont difficiles à reconnaître. Cette fiche d’information permet-elle de clarifier ces liens ?

Pour ceux qui subissent directement les effets négatifs des changements climatiques, comme les habitants des îles situées à basse altitude dont les villages sont littéralement reconquis par les marées montantes, ces liens ne peuvent être plus clairs. Pourtant, les changements climatiques et les droits de l’homme sont encore des concepts abstraits pour beaucoup de monde. Ce document explique en détail ces concepts et explore les liens qui les rattachent. Nous y décrivons les causes et les effets néfastes des changements climatiques, pour lesquels il existe des preuves scientifiques indiscutables. Nous établissons ensuite un lien entre d’une part ces effets néfastes et d’autre part les atteintes aux droits de l’homme et les obligations des États et des entreprises pour y remédier. Par exemple, en établissant clairement des liens entre les augmentations de température et les sécheresses liées aux changements climatiques, et le droit à l’alimentation.

Qu’espérez-vous que les lecteurs retiendront de cette fiche d’information ?

Nous espérons que cette fiche d’information donnera aux gens les moyens de revendiquer leurs droits de l’homme et servira de guide aux États et aux entreprises qui cherchent à mener une action climatique fondée sur les droits de l’homme. Nous espérons également soutenir le mouvement croissant en faveur de la justice climatique. Il est moralement répréhensible que les pays et les populations les plus pauvres soient les premiers à subir les effets des changements climatiques, alors qu’ils n’y sont pour rien ou presque. Nous espérons avoir clairement montré qu’il faut une action fondée sur l’équité et la solidarité pour remédier à cette injustice. Enfin, nous souhaitons que cette fiche d’information donne de l’espoir aux générations actuelles et futures en illustrant des applications du droit des droits de l’homme concrètes et faciles à reproduire, et permettant de contribuer à préserver l’avenir de l’humanité, y compris dans le contexte des actions en justice liées au climat.

Quel est le principal message de la fiche d’information ?

Les changements climatiques sont mortels et destructeurs. Les êtres humains en sont la cause, et ce sont eux qui doivent y mettre fin. Les gens meurent, tombent malades, souffrent de la faim et de la soif, perdent leur maison et leur identité culturelle à cause des changements climatiques. Nous pouvons encore changer la donne. Nous pouvons limiter les dommages futurs et remédier à ceux qui sont existants, et le droit des droits de l’homme exige que nous prenions des mesures immédiates à cet effet.

22 avril 2021

Voir aussi