Des réussites en matière des droits de l’homme tirées de la vie quotidienne


" Les droits de l’homme sont vos outils – c’est l’investissement le plus sûr et le plus efficace pour assurer un avenir sain et sans risque à votre peuple ", a déclaré Michele Bachelet, Haute-Commissaire des Nations Unies aux droits de l’homme.

Des membres de l’Asociación Femenina para el Desarrollo de Sacatepéquez tissent ensemble. La protection des droits culturels est l’une des réussites soulignées dans l’Appel annuel. © Santiago BillyMme Bachelet est intervenue lors du lancement de l’Appel annuel du Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l’homme (HCDH). Cet appel, se chiffrant à 321,5 millions de dollars pour 2019, couvrira selon elle le programme de travail le plus ambitieux jamais élaboré par le HCDH. L’argent servira à financer le travail de quelque 1 300 fonctionnaires dans 72 présences dans le monde, y compris au siège de Genève.

Ce montant permettra également de financer les projets et le travail continu menés dans le domaine des droits de l’homme et qui ont un impact important dans la vie de la population. En voici quelques exemples.

Guatemala
Les tisserands mayas du Guatemala ont travaillé avec le bureau du HCDH au Guatemala pour obtenir de l’aide afin de protéger leurs modèles de tissage traditionnels. Sous le slogan " Les textiles sont les livres que les colons n’ont pas pu brûler ", un collectif de tisserands a été créé et certains de ses membres ont été formés par le bureau du HCDH au Guatemala. Les membres de l’Asociación Femenina para el Desarrollo de Sacatepéquez ont adressé une demande de droits de propriété intellectuelle à la Cour constitutionnelle du Guatemala.

Moldova

Fort de sa volonté d’améliorer la vie de ses minorités, le gouvernement du pays a lancé une réforme de la société moldave en matière de droits de l’homme totalement révolutionnaire. Deux lois clés qui sous-tendent cette transformation (la loi 60, qui garantit l’inclusion sociale des personnes handicapées, et la loi 121, qui permet de traiter les plaintes pour discrimination) ont été élaborées avec le soutien du HCDH.

Corée du Sud
Selon plusieurs rapports, le nombre de personnes enlevées pendant la guerre de Corée du Sud se situerait entre 80 000 et 100 000, et 516 auraient été enlevées à la suite du conflit. La présence du HCDH en Corée du Sud travaille entre autres avec des individus et des ONG pour aider les familles des victimes d’enlèvement à faire pression pour obtenir des informations sur leurs proches disparus.

Kosovo*
Le Centre de ressources multiethnique sur les personnes disparues au Kosovo* offre aux familles et aux représentants d’associations de toutes origines ethniques la possibilité de coopérer et de recueillir des informations sur les personnes disparues à la suite du conflit de 1998-1999. Ce centre a été ouvert avec l’aide de la section des droits de l’homme de la Mission des Nations Unies au Kosovo*.

* La référence au Kosovo doit être comprise conformément à la résolution 1244 (1999) du Conseil de sécurité des Nations Unies et sans préjudice du statut du Kosovo.

Si vous souhaitez en savoir plus sur ces projets ou découvrir d’autres témoignages concernant l’impact du HCDH, rendez-vous sur la plate-forme Exposure. Vous pouvez également soutenir notre travail et lire d’autres exemples de réussites dans le domaine des droits de l’homme en consultant l’Appel annuel*.

18 janvier 2019

Voir aussi