Programme de bourses pour le personnel des mécanismes régionaux des droits de l’homme

Ce programme consiste en une formation intensive visant à mieux comprendre le système, les instruments et les mécanismes des Nations Unies en matière de droits de l’homme.  Il a pour objectif global de permettre à des membres du personnel de mécanismes régionaux des droits de l’homme d’acquérir une expérience pratique et d’améliorer leurs connaissances et leurs compétences en matière de collaboration avec les mécanismes internationaux des droits de l’homme.

Ce programme vise également à :

  • trouver des moyens de renforcer la coopération avec les mécanismes des droits de l’homme des Nations Unies tels que les organes conventionnels, le Conseil des droits de l’homme, et les procédures spéciales et l’Examen périodique universel rattachés au Conseil ;
  • favoriser les interactions entre le personnel des mécanismes régionaux des droits de l’homme et le personnel du HCDH ;
  • soutenir le travail des coordonnateurs du HCDH chargés d’assurer la coopération, notamment en partageant des informations avec d’autres mécanismes régionaux des droits de l’homme et en renforçant le réseau des coordonnateurs chargés d’assurer la coopération avec les mécanismes régionaux des droits de l’homme ;
  • promouvoir les échanges interrégionaux et le partage des connaissances entre les bénéficiaires du programme.

Grâce à ce programme, les bénéficiaires acquerront une expérience professionnelle au sein du système des droits de l’homme des Nations Unies et assisteront régulièrement à des réunions d’information et à des formations.

Les bénéficiaires seront affectés à la Section des institutions nationales, des mécanismes régionaux et de la société civile, avec la possibilité de collaborer avec d’autres divisions du HCDH. Les différentes sections thématiques et géographiques du HCDH pourront également organiser des réunions d’information sur des questions de fond relatives aux droits de l’homme, en fonction de leurs besoins. En outre, les bénéficiaires assisteront à titre d’observateurs à des sessions du Conseil des droits de l’homme, des organes conventionnels et des procédures spéciales.

En retour, les bénéficiaires pourront être amenés à partager des informations, des connaissances ainsi que les meilleures pratiques de leurs mécanismes régionaux avec le personnel du HCDH, à préparer des documents de recherche de fond et à faire des exposés ; des débats et des séminaires pourront être organisés pour faciliter ces interactions.

Les activités proposées pourront comprendre :

  • une formation intensive dispensée par le personnel du HCDH sur le système des droits de l’homme des Nations Unies, notamment les organes conventionnels, le Conseil des droits de l’homme et l’Examen périodique universel, ainsi que sur d’autres thèmes spécifiques aux droits de l’homme ;
  • la participation à titre d’observateur à des sessions du Conseil des droits de l’homme et à des sessions et des réunions d’autres organes intergouvernementaux ;
  • la participation à des sessions des organes conventionnels et à la réunion annuelle des titulaires de mandat au titre de procédures spéciales ;
  • l’organisation d’une manifestation parallèle sur les mécanismes régionaux des droits de l’homme lors d’une session du Conseil des droits de l’homme (cette réunion pourrait également servir de séance d’information pour les États Membres) ;
  • des débats avec des responsables de secteurs géographiques et thématiques du HCDH (les thèmes pourraient être choisis par les bénéficiaires de la bourse) ;
  • des séances d’information avec des ONG genevoises de premier plan ; la participation à des réunions stratégiques d’institutions nationales des droits de l’homme et d’organisations de la société civile à Genève.

Les bénéficiaires de la bourse pourraient assumer les fonctions suivantes :

  • examiner, collecter et regrouper des informations sur les meilleures pratiques et les enseignements tirés des projets de coopération technique ou des opérations sur le terrain dans le domaine des mécanismes régionaux ;
  • aider à planifier et coordonner les activités relatives aux partenariats et les activités de renforcement des capacités avec les mécanismes régionaux des droits de l’homme ;
  • mener des recherches et des analyses poussées sur l’évolution de la situation des mécanismes régionaux des droits de l’homme ;
  • préparer des documents de fond, faire des exposés sur leur travail à l’intention de membres du personnel du HCDH ;
  • préparer un projet à mettre en œuvre à leur retour dans leur organisation.

Durée

Le programme sera d’une durée de deux mois (juin à août) pour chaque bénéficiaire, avec une capacité maximale de 4 bénéficiaires par année civile.

Prise en charge

Chaque personne obtenant une bourse a droit à une allocation pour couvrir les frais de logement et autres dépenses pendant la durée du programme. Les demandes d’aide concernant les frais de voyage seront examinées au cas par cas.
Pour pouvoir prétendre à une bourse dans le cadre de ce programme, un candidat doit :

  • avoir au moins trois ans d’expérience professionnelle au sein d’un mécanisme régional des droits de l’homme ou dans un domaine lié aux mécanismes régionaux des droits de l’homme ;
  • être titulaire d’une licence en droit, sciences politiques, sciences sociales, administration publique, journalisme, relations internationales ou autre domaine connexe ;
  • avoir une maîtrise suffisante de l’anglais pour pouvoir participer pleinement au programme (la connaissance d’une autre langue officielle de l’ONU est un atout supplémentaire) ;
  • être en mesure de participer à l’intégralité du programme ;
  • s’attendre à participer à différents types d’activités et à se conformer strictement au programme de travail.

Processus de sélection

La Section des institutions nationales, des mécanismes régionaux et de la société civile organisera des entretiens avec les candidats qui ont été désignés par leurs institutions. Les bénéficiaires de la bourse seront choisis en tenant compte de l’équilibre hommes-femmes et de la répartition géographique.

Comment postuler ?

Chaque candidat doit envoyer les documents suivants en un seul courriel à regionalmechanisms@ohchr.org :

  • un CV ;
  • une lettre de motivation (maximum 500 mots) dans laquelle le candidat expliquera les raisons de sa candidature et la manière dont il utilisera les connaissances acquises au cours du programme ;
  • une lettre officielle de l’organisation ayant proposé le candidat ;
  • une copie de son passeport.