Skip to main content

Le programme de bourses pour les autochtones a été lancé en 1997 par le Haut-Commissariat aux droits de l'homme (HCDH) dans le cadre de la première Décennie internationale des Peuples Autochtones. L'objectif du programme est de donner aux autochtones la possibilité d'acquérir des connaissances sur le système et les mécanismes des Nations Unies traitant des questions de droits de l'homme en général et des questions autochtones en particulier. Les participants formés sont mieux équipés pour aider leurs organisations et leurs communautés à protéger et à promouvoir leurs droits. Ce programme de formation est disponible en 5 langues : anglais, espagnol, français, russe et portugais.

Quand a-t-il lieu ?

Les boursiers des cinq composantes linguistiques du programme sont formés ensemble, avec une interprétation simultanée, pendant quatre semaines à Genève. La date du programme de formation coïncide généralement avec la session annuelle du "Mécanisme d'Expert sur les Droits des Peuples Autochtones" (juin/juillet de chaque année), ce qui permet aux boursiers de participer plus activement à ce Mécanisme.

Que couvre le programme ?

Les candidats sélectionnés ont droit à un billet d'avion aller-retour, aux frais de subsistance et à une assurance maladie de base pour la durée de la formation.

Qui peut s'inscrire au programme ?

  1. Le candidat doit être autochtone (les personnes non autochtones ne seront pas prises en considération, même si elles ont des liens étroits avec des communautés et/ou des organisations autochtones).
  2. L'âge ne doit pas être un obstacle à la participation au programme.
  3. L'éducation formelle ne doit pas être un obstacle à la participation au programme, étant données les barrières socio-économiques auxquelles sont confrontés de nombreux Peuples Autochtones et qui limitent leur accès aux institutions d'éducation formelle.
  4. Les candidats doivent accepter de former d’autres personnes autochtones à leur retour dans leur communauté ou organisation.
  5. Toute candidature doit être proposée et soutenue par l’organisation ou la communauté autochtone de la personne se portant candidate. Il est souhaitable que l’organisation soutenant la candidature ait un appui solide ou compte un nombre élevé de membres, et qu’elle soit représentative.
  6. Le candidat doit avoir une bonne connaissance pratique de la langue dans laquelle le programme est dispensé.

Comment postuler

Nous vous encourageons vivement à envoyer votre formulaire de candidature bien avant la date limite. Les demandes de bourses ne seront prises en considération que si elles sont entièrement complètes. Les deux parties I et II du formulaire de candidature doivent être signées et envoyées par courrier postal à l'adresse suivante :

Mr. Morse Caoagas Flores
Responsable du programme de bourses pour les autochtones
Section des Peuples Autochtones et des Minorités
Haut-Commissariat des Nations unies aux droits de l'homme
48, Avenue Giuseppe-Motta, Office 2-05
CH-1211 Genève 10
Suisse

Les candidatures scannées sont également acceptées et peuvent être envoyées à l'adresse électronique suivante : [email protected] et en copie : [email protected].

Les formulaires de candidature doivent être accompagnés d'une lettre de recommandation officielle de l'organisation ou de la communauté autochtone qui propose le candidat.

Comment se fait la sélection ?

La sélection des boursiers(ères) respecte une répartition équilibrée entre les genres et les régions, ainsi qu'entre les communautés représentées. La situation générale des droits de l'homme dans les régions/pays respectifs est également prise en considération.

Une présélection de 15 à 20 candidats par groupe linguistique est effectuée par les anciens boursiers autochtones. Le processus de sélection comprend également des entretiens avec les candidats présélectionnés qui ont postulé pour les composantes linguistique anglaise, française, espagnole, portugaise ou russe du programme. Pour les composantes portugaise, espagnole et russe du programme, la sélection des candidats s'effectue également en collaboration avec les universités partenaires (Université de Brasilia, Université de Deusto et Université de l'amitié des peuples de Russie) qui dispensent les cours de formation préparatoires au programme. La sélection finale des candidats retenus est examinée par un groupe consultatif composé de membres du personnel du HCDH.

Compte tenu du grand nombre de candidatures, seuls les candidats présélectionnés sont contactés.

Pour toute autre question ?

Toute question relative au programme de bourses pour les autochtones peut être envoyée par courrier électronique à l'adresse suivante : [email protected].