Skip to main content

Principales recommandations concernant l’interdépendance entre la problématique des entreprises et des droits de l’homme et les objectifs de développement durable

Groupe de travail sur les entreprises et les droits de l’homme

Les droits de l’homme sont essentiels pour atteindre les objectifs de développement durable (ODD). Un mode de développement dans lequel les droits de l’homme ne sont pas respectés et protégés ne peut tout simplement pas être durable. Le Programme de développement durable à l’horizon 2030 souligne donc que les objectifs de développement durable ont pour but de « réaliser les droits humains de tous ».

Le Groupe de travail sur les entreprises et les droits de l’homme a souligné que les droits de l’homme doivent être intégrés dans les politiques et les pratiques, à mesure que les pays continuent de traduire les objectifs de développement durable ambitieux en actions concrètes.

Ces objectifs, convenus par les dirigeants mondiaux dans le cadre du Programme de développement durable à l’horizon 2030, prévoient des partenariats entre le secteur privé et les gouvernements dans le cadre des efforts déployés pour résoudre les problèmes de développement dans le monde. Le Groupe de travail estime toutefois que si ces contributions des entreprises ne sont pas fondées sur le principe de responsabilité et le respect des droits de l’homme, le secteur privé risque de saper le développement durable au lieu de le soutenir.

Principales recommandations

Les points suivants font partie de nos principales recommandations concernant l’intégration des droits de l’homme dans les contributions aux objectifs de développement durable envisagées par le secteur privé :

  • Le respect des droits de l’homme doit être une pierre angulaire lorsqu’on envisage le rôle que les entreprises joueront dans la poursuite des ODD
  • Les États doivent s’assurer que leurs partenaires commerciaux en faveur du développement durable se sont engagés clairement et de manière démontrable à respecter les Principes directeurs des Nations Unies relatifs aux entreprises et aux droits de l’homme, et qu’ils appliquent ces principes dans leurs efforts pour atteindre les objectifs de développement durable.
  • Les plans nationaux de mise en œuvre des ODD doivent s’aligner sur les plans d’action nationaux de mise en œuvre des Principes directeurs.

Consulter la liste complète des principales recommandations

Déclaration